Nick Suzuki patine sur le quatrième trio

Après un congé d’entraînement hier matin, les hommes de Claude Julien étaient de retour au boulot à 11h. Le Canadien doit retrouver la bonne voie et les joueurs ont assisté à une séance de visionnement vidéo, hier. Sur la glace, l’entraîneur-chef du Canadien a quelque peu changé sa formule.

Tout d’abord, on remarque automatiquement que Brett Kulak est non seulement de retour dans l’alignement, mais aussi au sein du top 4 défensif. Il jouera avec Jeff Petry, ce qui avait fonctionné au début de la saison et l’an dernier. On dirait bien que Mike Reilly prendra sa place dans les gradins, après deux apparitions consécutives dans les défaites face aux Sabres et aux Red Wings.

Cale Fleury est encore sur le quatrième paire de défenseurs, quant à lui. Il manquera vraisemblablement un troisième match consécutif. Est-ce bon pour son développement? Absolument pas. 

Tant qu’à les utiliser de cette façon, ne serait-ce pas préférable de les envoyer à Laval? Cale Fleury n’aura pas jouer un seul match durant la dernière semaine d’activités, alors que Christian Folin n’est pas nettement plus efficace que lui. On a mentionné avant le début de la saison qu’on miserait sur la jeunesse, mais on a fait exception de ce côté-là, et ça ne profite à personne, présentement.

Et Nick Suzuki sur le quatrième trio, ça ne devrait pas arriver. Il devrait évoluer sur le troisième trio du Canadien ou sur la première ligne du Rocket de Laval, afin d’obtenir un temps de jeu utile. 

Êtes-vous d’accord?

PLUS DE NOUVELLES