betgrw

« Nick Suzuki est en voie de devenir un grand attaquant défensif », selon Ryan O’Reilly

Cette saison, Nick Suzuki joue comme un gars qui est vraiment en mission. Avant le début du match du jour, Suzuki avait inscrit 59 points en 61 matchs, et ce, au sein d’une équipe qui n’est pas exactement une puissance dans la LNH.

Il a passé le gros de l’année aux côtés de deux bons compagnons de trio en Cole Caufield et Juraj Slafkovský, mais malgré tout, il n’en demeure pas moins qu’il n’est pas exactement le plus soutenu. Et j’ai beau aimer Jake Evans, il n’est pas exactement le deuxième centre qui tient les autres équipes en respect et qui peut donner un peu de répit à son premier centre.

Cela dit, en plus des points, on a aussi beaucoup parlé du jeu défensif du capitaine montréalais. Rappelons qu’au début du mois de janvier, The Athletic le plaçait carrément au sommet de la course pour le trophée Selke.

Deux mois plus tard, on se doute que Suzuki ne le gagnera probablement pas… mais ça n’empêche pas les autres joueurs de lui donner du gros love.

Et c’est exactement ce que Ryan O’Reilly a fait plus tôt aujourd’hui, insistant notamment sur le fait que Suzuki est « extrêmement intelligent défensivement » et qu’il est un joueur qu’il aime regarder à l’œuvre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TVA Sports (@tvasports)

Par contre, ça n’a pas empêché O’Reilly d’aller encore plus loin : selon lui, Suzuki a tout pour devenir l’un des meilleurs attaquants défensifs de la LNH.

Il a même osé affirmer qu’il est dans la lignée des Patrice Bergeron, Anze Kopitar et Henrik Zetterberg à ce niveau.

Ce n’est pas la première fois qu’on entend de telles comparaisons (surtout celle de Patrice Bergeron), mais c’est élogieux pour le capitaine du CH de l’entendre de la bouche d’un attaquant qui est lui aussi l’un des bons attaquants défensifs de l’histoire récente de la LNH.

Rappelons que l’attaquant des Predators avait remporté le trophée Selke en 2019, alors qu’il évoluait pour les Blues.

Si Suzuki peut devenir un attaquant de ce calibre sur le plan défensif, ça aiderait réellement le CH, qui n’a pas vraiment d’attaquant de calibre élite au niveau défensif (sauf peut-être Joel Armia, diront certains).

Et si cet attaquant défensif-là peut inscrire un point par match en plus, je pense qu’on peut enfin parler d’un vrai premier centre, non?

PLUS DE NOUVELLES