Nick Bobrov a le don d’être convaincant

Le Canadien de Montréal a fait un très beau cadeau aux sites de hockey québécois il y a quelques heures. En effet, sur son compte YouTube, il a publié une vidéo des coulisses du repêchage 2022.

Aujourd’hui, je veux vous parler de Nick Bobrov, qui, pour moi, a été l’une des voix importantes à ce repêchage réussi par l’organisation. L’apport de Christophe Boucher n’est pas à nier non plus, comme l’a mentionné mon collègue Félix Forget, hier.

Bobrov, qui n’a pas du tout d’accent lorsqu’il parle anglais, a été vu à plusieurs reprises dans la vidéo. Lorsqu’il prenait la parole, les autres écoutaient. Il a vraiment été convaincant.

Lorsqu’il a expliqué pourquoi Juraj Slafkovsky devrait être la sélection de l’équipe, je suis certain que Kent Hughes, Jeff Gorton et les dépisteurs ont bien pris note.

Anthony Martineau a écrit sur son compte Twitter que le recruteur russe est tellement convaincant (sous-entendu) qu’il pourrait lui demander de pelleter son entrée avec sa bouche et il accepterait.

Je ne peux pas être plus en accord que cela. 

Engagé officiellement le 18 février dernier, Bobrov en a fait des mauvais coups lors de sa carrière. Et ça, les gens sur Twitter n’ont pas manqué l’occasion de le faire savoir à Martineau. Mais celui-ci a simplement répondu qu’on ne va quand même pas commencer à juger les gens par leur passé.

https://twitter.com/Antho_Martineau/status/1563515013066698754

Tout le monde en fait des erreurs et c’est normal, nous sommes humains. Il y a juste Kent Hughes qui ne semble pas en faire, mais ça, c’est une autre histoire.

En rafale

– Kadri amène Lord Stanley à la Mosquée.

– Good for him. Vous voulez voir plus de publications sur Sean Monahan? Consultez le feed Twitter du compte officiel du Canadien, vous en aurez pour la journée.

– Drew Lock devra patienter.

– Quel match!

– Nos Canadiennes affrontent la Suisse.

PLUS DE NOUVELLES