Mike Hoffman sur le quatrième trio (seulement)?

Marc Bergevin a laissé sous-entendre lors de son plus récent point de presse que l’équipe qu’il a sous la main présentement risquait fort d’être celle qui affrontera les Maple Leafs pour entamer sa saison régulière le 13 octobre prochain à Toronto. Il ne faut donc pas s’attendre à des changements. Du moins, pas à des changements significatifs.

On sait déjà que Carey Price et Jake Allen formeront le tandem d’Éric Raymond et Dominique Ducharme devant le filet de l’équipe. Price devrait d’ailleurs être à son poste dès le début du camp d’entraînement, rappelons-le, mais on devrait tout de même voir Jake Allen obtenir environ 30 à 40 % des départs cette saison.

À la ligne bleue, on peut s’attendre à voir David Savard remplacer Shea Weber à la droite de Ben Chiarot, et au duo Jeff Petry – Joel Edmundson survivre à l’entre-saison. Brett Kulak, Alexander Romanov et Chris Wideman devraient être les défenseurs #5, #6 et #7, qui tourneront sur la troisième paire. À moins que Mattias Norlinder surprenne tout le monde?

Mais devant, c’est pas mal moins évident de prédire la composition des quatre trios qui amorceront la campagne.

On se doute du fait que Cole Caufield et Nick Suzuki seront à nouveau jumelés, que Christian Dvorak sera le deuxième centre de l’équipe, que Jake Evans pilotera le troisième trio et que Cédric Paquette évoluera sur la quatrième ligne

Après ça, c’est un peu moins clair.

Eric Engels a tenté de prédire le casse-tête final lui, hier, et disons qu’il y est allé de prédictions pour le moins audacieuses.

Selon lui, Jonathan Drouin évoluera sur le premier trio, à la gauche de Suzuki et Caufield. Permettez-moi de vous dire que je trouve que placer Drouin sur le premier trio ne serait pas de lui rendre service. Drouin s’est retiré la saison dernière en partie parce qu’il avait de la difficulté à vivre avec la pression qu’il ressentait sur ses épaules. Le placer sur le trio qui doit produire ne l’aiderait pas. Pas dès son retour, du moins…

Plaçons dans le gars où ses chances de réussir seront les meilleures.

De plus, un (premier) trio formé de Drouin, Suzuki et Caufield n’aurait aucun ailier capable de brasser et d’aller chercher des rondelles dans les coins, en fond de territoire.

Ensuite, Eric Engels voit ceci pour les lignes deux à quatre :

Armia – Dvorak – Toffoli
Anderson – Evans – Gallagher
Hoffman – Perreault – Lehkonen

Encore une fois, je ne partage pas du tout la vision du journaliste de Sportsnet.

1. Je ne crois pas que Marc Bergevin est allé chercher un gars comme Mike Hoffman pour jouer sur la quatrième ligne. Hoffman a signé un contrat de trois ans évalué à 4,5 millions $ par saison durant l’été… ce n’est pas le genre de contrats que tu fais signer à un gars que tu souhaites placer sur la quatre quelques semaines plus tard.

Je ne dis pas que Hoffman ne jouera jamais sur le quatrième trio… mais je serais très étonné qu’il entame la saison dans ce contexte-là.

Le Canadien est allé chercher Hoffman (et sa réputation) pour qu’il remplisse le filet adverse. That’s it.

L’équipe va donc tout faire pour l’aider à le faire le plus souvent possible. À noter que le site DailyFaceoffs voit Mike Hoffman être utilisé sur le premier trio à la gauche du duo Caufield – Suzuki.

2. Perreault n’a pas joué au centre depuis des années et je serais surpris de le voir entamer la campagne au centre chez le Canadien. Je crois que Cédric Paquette occupera plutôt cette place-là.


3. Armia et Anderson à gauche alors qu’ils sont droitiers… Lehkonen à droite alors qu’il est gaucher… je crois qu’il y aura moins de joueurs utilisés sur leur côté faible.

Personnellement, je crois que les quatre trios du Canadien ressembleront davantage à ceci :

Toffoli – Suzuki – Caufield
Hoffman – Dvorak – Anderson
Drouin – Evans – Gallagher
Lehkonen/Perreault – Paquette – Armia

Poehling devra probablement attendre encore un peu…

Chose certaine, on se retrouve encore avec une équipe très profonde qui devra rouler à quatre trios pour espérer connaître du succès. Et avec une telle profondeur, les combinaisons sont presque infinies.

Vous, comment voyez-vous ça?

En rafale

– Josh Brook est-il vraiment encore un espoir de premier plan de l’organisation? Je suis de ceux qui sont près de lancer la serviette à Brook…

– Jacob Olofsson, que le Canadien a repêché comme joueur de centre en deuxième ronde (2018), est désormais employé à l’aile sur le quatrième trio de son équipe en Suède. [Nilsson]

– Pour ceux et celles qui trippent sur les masques de gardiens.

– Briser son bâton après un but, ça arrive parfois. Mais pendant le jeu!?

– Quelques semaines après avoir quitté le 91,9 Sports, David Ettedgui annonce qu’il se part un blogue.

PLUS DE NOUVELLES