Mike Hoffman affirme qu’il n’est pas venu à Montréal pour jouer sur le quatrième trio

En fin d’après-midi hier, le Canadien a mis l’attaquant Mike Hoffman sous contrat, un objectif que Marc Bergevin avait visiblement depuis plusieurs mois déjà. Le franc-tireur devrait donc être un membre du CH pour les trois prochaines saisons.

Le Tricolore obtient du même coup l’un des meilleurs buteurs de la LNH en avantage numérique depuis quelques années en Hoffman. L’attaquant possède un tir assez foudroyant et risque d’occuper un rôle plus offensif.

Du moins, c’est ce à quoi il s’attend.

Durant sa première allocution avec les médias montréalais, Hoffman a été questionné sur le rôle qu’il s’attend à avoir avec le CH. L’ailier a été assez clair : il n’est pas venu à Montréal pour jouer sur un quatrième trio.

Évidemment, il ne faut pas s’attendre à voir Hoffman sur la quatrième ligne. Le gars possède une boîte à outils pour évoluer sur un trio offensif et à moins de vouloir lui « faire passer un message », il ne devrait pas être sur la quatrième unité de l’équipe cette année.

Reste que j’aime bien le voir être aussi confiant en ses capacités. Hoffman est prêt à assumer un gros rôle offensif à Montréal, et quand on connait la profondeur de l’équipe à l’aile, il devra prouver qu’il mérite sa place sur les trios offensifs.

Son tir lui donne toutefois une belle longueur d’avance, alors que seuls Cole Caufield et Tyler Toffoli peuvent être placés dans sa catégorie à ce niveau parmi les ailiers du CH.

Hoffman a également cité que peu importe ce qui arrivera avec Shea Weber dans le futur, il est excité à l’idée d’aider l’avantage numérique du Canadien avec son tir. Il note toutefois qu’il a une faiblesse dans son jeu : son manque de constance.

J’ai bien hâte de voir Hoffman à l’œuvre avec le CH l’an prochain. L’hiver dernier, il était celui que j’avais ciblé comme le joueur à acquérir pour le Tricolore, encore plus que Tyler Toffoli. Avec le recul, Marc Bergevin a probablement pris la bonne décision, mais maintenant que les deux sont à Montréal, ce sont deux excellents buteurs qui enfileront le bleu-blanc-rouge l’an prochain.

Et s’ils peuvent apprendre quelques trucs à Cole Caufield, tant mieux!

PLUS DE NOUVELLES