Mathieu Perreault signe un contrat d’un an avec le Canadien

Après une journée occupée hier, le Canadien a procédé à une nouvelle acquisition aujourd’hui, alors qu’il s’est entendu avec Mathieu Perreault pour la prochaine année.

C’est le journal L’Express de Drummondville qui a obtenu la primeur, qui a été confirmée par la suite.

Nous vous avions d’ailleurs rapporté l’intérêt du Canadien pour Perreault en primeur le 23 juillet dernier. Moins d’une semaine plus tard, le Québécois s’entend avec le CH.

C’est donc un quatrième joueur natif de la province qui s’entend avec le Canadien depuis hier, lui qui fait suite à Jean-Sébastien Dea, David Savard et Cédric Paquette.

Perreault devrait entamer la prochaine saison avec le CH, mais il y aura de la compétition. Le Canadien a présentement une quinzaine d’attaquants qui pourraient tous jouer dans la LNH l’an prochain. Une transaction est loin d’être impossible à ce niveau.

Le Québécois a déjà joué au centre, mais ça fait déjà quelques années qu’il est placé à l’aile. Il faut donc s’attendre à ce qu’il occupe cette dernière position, mais si jamais le CH a vraiment besoin d’un peu d’aide au centre, Perreault peut potentiellement dépanner.

Je m’attends à ce qu’il ait une chance dans la LNH l’an prochain. On parle d’un gars qui a du grit et qui cadre parfaitement sur un quatrième trio. Il ne sera peut-être pas Corey Perry 2.0, mais je crois réellement qu’il peut avoir ce genre d’impact. Il sera selon moi le remplaçant de Perry en avantage numérique.

Et honnêtement, à 950 000 $ pour un an, il n’y a aucun risque réel à tenter le pari. Surtout que les statistiques avancées aiment beaucoup Perreault.

Le Tricolore ajoute donc un peu de « papier sablé » à sa formation avec un p’tit gars de chez nous. On sait que Marc Bergevin aime prendre ce genre de paris peu risqués qui peuvent s’avérer très payants (Perry est un bon exemple), et la signature de Perreault en est un autre très bon exemple.

PLUS DE NOUVELLES