Mike Commodore plante le nouvel entraîneur des Jets sur les réseaux sociaux

Il y a des choses qui ne changent pas. Mike Commodore et son compte Twitter / X feront toujours des ravages. Cette fois, il s’en est pris au nouvel entraîneur-chef des Jets de Winnipeg, Scott Arniel.

Vendredi, Commodore a commenté une publication de Darren Dreger sur X, expliquant qu’Arniel était l’homme de confiance des Jets. Dans son commentaire, l’ancien défenseur de la LNH ne s’est pas caché pour traiter l’entraîneur de looser (perdant).

Scott Arniel est un perdant. Il a été un perdant toute sa carrière. Il a eu sa chance il y a quelques années et son arrogance a tout ruiné. Il a passé les 14 dernières années avec son nez dans son derrière et ses lèvres autour de ses co***les. – Mike Commodore

Pour faire simple : il l’a planté comme il faut.

Il a même reçu l’appui de l’ancien arbitre de la LNH, Tim Peel, qui lui a même dit qu’il y est allé doux avec ses commentaires.

En se fiant au parcours d’Arniel comme entraîneur-chef dans la LNH, on réalise qu’il n’a pas connu le succès qu’il aurait aimé avoir. Il a été à la barre des Blue Jackets de Columbus de la saison 2010-11 jusqu’au milieu de la saison 2011-12 et il a été renvoyé par l’équipe.

Mais pourquoi Commodore déteste-t-il autant Arniel? Nos collègues de Toutsurlehockey.com ont fait quelques recherches sur le sujet et ont trouvé une histoire entre les deux hommes.

Un article datant de 2011 de Jacketscannon.com a dévoilé que Commodore s’était blessé lors du début du camp d’entraînement pour la saison 2010-11 (et qu’il n’était pas en très grande forme).

Toujours selon l’article, Arniel et Commodore étaient souvent en conflit et c’est probablement ce qui a poussé l’entraîneur à l’envoyer dans la LAH pour jouer 11 matchs. Le défenseur n’a joué que 20 matchs dans la LNH lors de cette saison et c’est aussi pendant cette période qu’il a commencé à argumenter avec des gens sur les réseaux sociaux de manière explicite.

Voilà donc ce qui explique cette histoire.

Ce n’est toutefois pas la première fois que Commodore s’en prend à un nouvel entraîneur-chef sur les réseaux sociaux. En 2023, il avait traité Mike Babcock d’intimidateur dans une vidéo publiée sur Twitter / X. Quelques semaines plus tard, Babcock perdait son poste à Columbus.

Scott Arniel doit espérer que la même chose ne lui arrivera pas!

En rafale

– Les Canadiens détiennent encore ses droits pour un an.

– Rien de moins!

– Les Rangers pourraient être encore meilleurs.

– Bonne nouvelle.

– Lentement, mais sûrement.

PLUS DE NOUVELLES