Michel Therrien ne m’aide pas à (bien) éduquer mon garçon de 7 ans | La LHJMQ à St.John’s? | Autre obstacle à Vegas

Michel Therrien aime le leadership d’Andrew Shaw, lui
Ils sont plusieurs à aimer l’intensité et le leadership d’Andrew Shaw. Lors de ses mises en échec par derrière, en pré-saison, plusieurs fans ont dit aimer son intensité.

Lorsqu’il a fait le fanfaron lors d’une bagarre, plusieurs fans ont aimé le spectacle.

Et lorsqu’il a fracassé son bâton sur la baie vitrée et sur ses genoux, sur le banc des punitions (et qu’il a jeté tous les bâtons de l’équipe sur Patrick Langois ensuite), plusieurs fans ont encore dit avoir aimé ça voir un joueur démontrer de l’émotion.

Pourtant, n’importe quel psychologue du sport (ou généraliste) vous dirait qu’il s’agit plutôt d’un manque de contrôle de ses émotions. Il y a une énorme zone entre ne pas être émotif (comme certains joueurs) et être émotif comme Andrew Shaw…

Le problème? C’est que ça risque de continuer ainsi. Pourquoi? Parce que le coach adore voir Andrew Shaw se salir le nez ainsi… Il aime voir son attaquant fougueux démontrer qu’il care about his play and his team!

« Je n’ai rien contre des gars qui montrent de l’émotion. » – Michel Therrien

« C’était de l’émotion pure. J’adore le hockey et je veux gagner! » – Andrew Shaw

Therrien et Shaw sont sur la même longueur d’ondes. Plusieurs fans aussi. Je dois donc être un peu différent faut croire car non, je n’aime pas ça voir ce genre de comportements là quand je regarde un match avec mon fils. Je m’efforce tellement de lui apprendre comment se comporter et comment gérer ses émotions, dans le sport comme dans la vie en général. Vous m’imaginez en train de lui encenser les comportements de Shaw par la suite? Déjà que je tente encore de trouver une façon de lui expliquer pourquoi des gars se tapent sur la gueule à mains nues…

Dommage parce que j’aurais préféré écrire sur le jeu en général de Shaw qui lui, s’est beaucoup amélioré récemment. Hâte de voir si on va nous en apprendre plus sur la récente colère de Shaw demain, à 24CH… #BeinNon




La LHJMQ de retour à St.John’s? La rumeur refuse de mourir
Les IceCaps disputent leur dernière saison à Terre-Neuve (le club-école du Canadien sera à Laval dès l’an prochain).

Récemment, on a eu droit à plusieurs rumeurs en lien avec ça. Joël Bouchard qui pourrait coacher le Rocket de Laval… L’Armada qui pourrait déménager en Beauce ou à St.John’s…

Eh bien, le Journal de Québec nous apprend que la Ville de St.John’s évalue présentement plusieurs possibilités afin d’occuper le Mile One Centre l’an prochain… Et que la LHJMQ fait partie des plans potentiels. #AHL #ECHL #Aussi

La LHJMQ ne dirait pas non, théoriquement… Même si les déplacements sont coûteux pour les autres équipes. Actuellement, les IceCaps paie les frais aériens des équipes qui les visitent. Est-ce qu’une équipe de la LHJMQ pourrait parvenir à faire la même chose?

Commentaire inutile à m’envoyer (dixit la Clique du Plateau) : Sylvain Lefebvre voudrait-il coacher dans la LHJMQ?




Un obstacle de plus pour Las Vegas
George McPhee est déjà en mode bâtir ses Golden Knights. McPhee est un homme intelligent et il cherche présentement de petits détails/avantages qui pourraient lui faciliter un peu la tâche (ardue, on s’entend).

Il a récemment demandé à la LNH s’il était possible pour une équipe de conserver une partie du salaire d’un joueur soumis au repêchage d’expansion. Ça aurait pu permettre à une équipe de se débarrasser d’un lourd contrat et à Las Vegas d’avoir un (ou deux) gros nom encore capable de jouer au hockey.

La réponse de Bill Daly? Non. Il faudra faire une transaction proprement dite afin de pouvoir retenir une partie d’un salaire.

Rappelons que Vegas pourrait commencer à faire des transactions dès le 1er mars, selon les plus récentes infos/rumeurs. Ça risque d’être (vraiment) intéressant, suivre la construction des Golden Knights!

PLUS DE NOUVELLES