Michel Therrien épiait constamment DansLesCoulisses.com avant son congédiement

À chaque matin, au Radio X – 98,1 FM (Québec), Jeff Fillion et Dominic Maurais s’amusent en masse dans un segment qui s’appelle One, two punch. Pour pas faire de jeux de mots poches, disons qu’ils aiment puncher.

Ce matin, Maurais et Fillion ont jasé du départ de Michel Therrien. Ils ont eu des infos provenant de la bouche du cheval, comme ils disent…



//
Sans surprise, Jeff Fillion confirme à 100 % que ce sont les joueurs qui ont eu la peau de Michel Therrien.

La bouche du cheval… Confirme à 100 %… Je ne vois, moi, qu’une source potentielle pour Fillion : Isabelle Desjardins (ancienne animatrice au 100.9 FM, qui appartient à RNC… Et qui était justement en entrevue quelques minutes après avec Maurais).

Fillion rappelle que tout a commencé avec le fameux regard de Price envers son coach, face aux Sharks… Et ça aurait débordé avec une histoire dans le vestiaire entre Michel Therrien et Andrew Shaw (tiens, tiens…).

Toujours selon Fillion, c’est dans un 2e meeting entre Bergevin et son groupe de leaders que les gars auraient avoué à Marc Bergevin que le problème, c’était le coach. Bergevin leur aurait demandé si c’était lui le problème et c’est là que Carey Price aurait donné l’heure juste à son boss. Shea Weber aurait quant à lui mentionné qu’il n’en avait pas besoin de coach (comme Michel Therrien).

« Celui qui a eu la peau de Michel Therrien, c’est confirmé, c’est Carey Price! »

Fillion en rajoute : « Michel Therrien avait complètement perdu le contrôle de ses émotions. C’état un gars qui constamment allait épier les sites comme DansLesCoulisses. […] À un point où son boss lui a dit d’arrêter. »

Me semblait que ces gens-là n’écoutaient pas les partisans et qu’ils ne lisaient pas ce qu’on disait à leur sujet… #Carapace?

De quoi me rappeler les derniers jours de Carbo et les informations suggérant qu’il passait plus de temps à lire RDS.ca qu’à communiquer avec ses joueurs…

Andrew Shaw Michel Therrien aurait dû davantage contrôler ses émotions et il n’aurait pas dû autant se faire atteindre par les commentaires des partisans. #DépasséParLesÉvénements #ContrôleDeSoi #Émotif #Fragile

Avant, les journalistes avaient la tête des coachs. Aujourd’hui, c’est le peuple qui le fait (selon Fillion).

Maurais et Fillion ont terminé leur segment en parlant de la relation incestueuse qui existe entre les journalistes et le Canadien.



//
Prolongation
SVP, ne me dîtes pas que Jeff Fillion n’est pas crédible et qu’il ne connaît rien au hockey. On ne parle pas ici de son analyse de la game ou de son évaluation de la valeur de Carey Price sur le marché… On parle ici de ce qu’il a entendu d’une source fiable. Et sachant qui il connaît près du Canadien, sa source (qui pourrait avoir des raisons d’en vouloir au CH de l’envoyer à Edmonton) me semble très fiable.

PLUS DE NOUVELLES