McCagg et Lajoie croient que Claude Julien doit être remplacé

Le Canadien a cumulé six revers consécutifs, ce qui fait monter la grogne des amateurs de cette formation peu étincelante. Certains réclament Alexis Lafrenière, alors que d’autres comme Grant McCagg croient que Marc Bergevin devrait renvoyer Claude Julien afin d’amener Guy Boucher derrière le banc. Boucher est exceptionnel. Les gens raffolent de lui lorsqu’il se présente à On jase… Toutefois, comme pilote en chef, son message passe très bien la première année, mais par la suite, tout s’écroule.

McCagg croit, malgré le fait que les joueurs semblent toujours derrière Julien, que le temps est venu de passer à autre chose. Puis, il suggère Boucher, un être formidable. Il est formidable, mais il est également TRÈS intense lorsqu’il guide un groupe et c’est ça qui semble devenir redondant pour les joueurs. Voici la séquence qui fut la dernière goutte pour McCagg.

Il n’y a pas que McCagg qui a souligné une telle chose, Jean-Charles Lavoie est d’avis qu’un changement derrière le banc doit avoir lieu. Selon JiC, si le Canadien de Montréal souhaite redevenir une puissance au sein de la Ligue nationale, ça ne passe pas par Claude Julien.

«Le plan des Canadiens est de redevenir une puissance. Un plan qui ne pourra s’articuler autour de Claude Julien!» – Lajoie

Lajoie est d’avis que Julien réalise une bonne besogne avec les éléments qu’il possède, sans omettre que ses joueurs jouent encore pour lui malgré les revers qui s’accumulent. Voici ce que je retiens principalement à travers le dialogue de Jean-Charles Lajoie.

«Est-ce que Claude Julien est un entraîneur de talent pur ou un entraîneur de joueurs limites Ligue nationale et de Ligue américaine?» – Lajoie

Il faut se rappeler que jadis, il a « développé » ou entraîné des gars comme Brad Marchand, Patrice Bergeron et Zdeno Chara. On parle ici de grandes vedettes… et d’une Coupe Stanley avec ceux-ci. Néanmoins, je comprends le questionnement de Jean-Charles puisque les temps changent et la technologie progresse sans arrêt. Julien demeure un entraîneur de la vieille garde, qui a certes peaufiné son approche, mais qui ne peut pas se dénaturer non plus.

Retenez ceci : Julien soutire le meilleur des joueurs de soutien, mais peut-il en faire autant avec les joueurs de talent?

Bref, contrairement à McCagg, Lajoie est persuadé que le prochain entraîneur devrait être Dominique Ducharme, déjà en poste avec l’équipe.

Il faut aussi noter que ce n’est pas tout le monde qui est d’avis que Julien doit partir. Selon Dan Kramer, c’est plutôt Marc Bergevin qui est à blâmer pour les insuccès de l’équipe, lui qui doit construire l’alignement.

Le dossier n’a pas fini de faire jaser.

PLUS DE NOUVELLES