Max Domi à Montréal, Galchenyuk en Arizona

Mon collègue Maxime Truman l’a sorti en primeur, et c’est officiel.

Marc Bergevin vient de compléter une transaction monstre. Le premier gros joueur à quitter n’est pas Max Pacioretty, mais bien Alex Galchenyuk. L’ancien troisième choix au total du Tricolore poursuivra sa carrière en Arizona, alors que Max Domi s’envole vers Montréal.

Exactement un an après la transaction qui a envoyé Mikhail Sergachev à Tampa Bay en retour du Jonathan Drouin, voilà une autre grosse transaction, gracieuseté du 15 juin.

La transaction a été confirmée par les deux équipes après que des rumeurs très intenses circulaient à ce sujet.

Chucky avait presque quitté pour le Minnesota, l’an dernier, dans une transaction qui, selon les rumeurs, aurait fait de Jonas Brodin un membre de l’organisation.

Aujourd’hui, c’est un ailier fougueux qui devient un Canadien.

Le jeune homme de 23 ans a connu une saison décevante mais tout de même très productive. 45 points en 82 matchs avec une équipe comme les Coyotes, c’est un exploit en soi. Espérons qu’il saura rebondir à Montréal.

Fera-t-on jouer un autre ailier naturel au centre? L’ironie est là, considérant l’acquisition de Drouin il y a un an… Et ce même si ce dernier s’approche tranquillement de l’efficacité à cette position. 

On vous rappelle également que Domi souffre du diabète, ce qui a fait les manchettes lors des dernières années en raison de tout ce qu’il doit faire pour demeurer en forme. Le fils de Ti est un vrai combattant, ça, il n’y a aucun doute là-dessus.

Domi, qui mesure 5 pieds 10 et pèse 195 livres, écoule présentement la dernière année de son contrat d’entrée et le Canadien devra lui en offrir un nouveau. Mais ça, ça serait chose qui aurait déjà été réfléchie. Ça sent le contrat de deux ans (bridge). L’ancien des Knights de London devrait signer un nouveau contrat avec le Tricolore… Et devra ensuite attendre 4 ans avant de pouvoir atteindre l’autonomie complète. On vous le rappelle : encore une fois, ça ressemble beaucoup à la transaction de Jonathan Drouin.

Galchenyuk, lui, a encore deux années de contrat à 4.9 millions de dollars. On parle d’un contrat signé l’été dernier, suite à la fin temporaire des rumeurs d’échange à son égard. Le Canadien pourrait avoir économisé quelques sous.

Malheureusement, l’influence de papa a potentiellement eu un rôle sur le départ du #27. Sa réputation a-t-elle, justement, baissé sa valeur? 

Parlant de numéro, Domi devra abandonner le #16, retiré dans les hauteurs du Centre Bell en mémoire d’Henri Richard et Elmer Lach.

D’un autre sens, on a vu beaucoup d’anciens du Canadien éclore sous d’autres cieux, et il est TRÈS possible que Galchenyuk le fasse au centre, en Arizona. En fait, Chayka l’a confirmé.

En tout cas, les deux équipes se jasaient depuis longtemps.

Une autre chose à mentionner : un AUTRE joueur d’origine russe quitte Montréal. Le seul qui reste… C’est Nikita Scherbak. Est-il le prochain sur la liste?

Alex Galchenyuk a déjà atteint la marque des 30 buts… Tandis que Domi n’en a inscrit que 18 lors des dernières saisons (combinées). Il n’en a que 36 en trois ans dans la Ligue. Ça ne veut rien dire, mais…

Sans compter que 4 de ses 9 buts, l’an dernier, ont été inscrits dans un filet désert. 

Mais bon. Si Simon Boisvert le dit…

Et si on parle de comparatifs…

 

 

 

PLUS DE NOUVELLES