«Matvei Michkov a joué de façon honteuse» : Mathias Brunet remet les pendules à l’heure

Ces temps-ci, le nom de Matvei Michkov est sur toutes les lèvres. Après tout, de plus en plus, on comprend que le jeune homme pourrait faire le saut dans la LNH dès cet automne.

Il y a des négociations en ce sens.

Pour Mathias Brunet et Simon Boisvert, le prétexte était donc bon, dans le cadre de leur podcast Processus, pour parler un peu des quatre derniers matchs du Russe. Ce sont des matchs qu’ils ont visionné… et qui ont été joués de façon honteuse aux yeux du chroniqueur de La Presse.

Brunet ne s’en cache pas : Michkov n’est pas son espoir préféré.

Les critiques en lien avec son attitude sur la glace (refuser systématiquement de jouer en défensive) et hors de la glace (il n’a pas la même notion de respect que les autres) lèvent des drapeaux rouges que le journaliste refuse d’ignorer.

Le fait qu’il soit un gars qui n’est pas capable de jouer en équipe (il ne fait même pas semblant de défendre, affirme Brunet) démontre qu’il part de loin.

L’animateur du podcast n’a pas aimé «son patinage de fantaisie» en zone défensive, son manque d’implication physique, son manque d’engagement pour récupérer des rondelles et le fait qu’il ne fait rien pour gagner des batailles à un contre un.

Évidemment, un joueur a le droit de changer.

Mais s’il joue de cette façon-là, surtout pour Torto (John Tortorella) à Philadelphie, je vais le dire honnêtement : s’il ne change pas, ça va être un désastre. – Mathias Brunet

Brunet se demande aussi pourquoi le club russe de Michkov, s’il est si bon que ça, accepterait de le laisser partir pour la LNH alors qu’il a un contrat valide en poche.

Il a aussi jasé de celui qui a été prêté en Russie dans un papier sur le site de La Presse.

Aux yeux du Snake, ce sont des aspects qui devront être corrigés, évidemment, mais il ne voit pas en Matvei Michkov un gars qui ne pourra jamais percer en raison de ça.

Il sait qu’il n’est pas parfait, mais on sait que le Snake a l’oeil pour le talent d’abord. Ce qui vient à côté, c’est plus bas dans sa liste de priorités quand vient le temps d’évaluer un joueur.

Le Snake compte sur le fait que Michkov, qui veut simplement partir de la Russie pour débarquer en Pennsylvanie, fera comme Ilya Kovalchuk à Atlanta : il va se prendre en main dans la LNH.

Le Snake ne veut pas que «des petits chanteurs du Mont-Royal» dans un club : il sait que certains gars ne sont pas des anges.

Mais clairement, Daniel Brière doit espérer que sous John Tortorella, Michkov se placera. Le bouillant entraîneur n’aura aucune difficulté à être intransigeant envers le jeune russe, mais ce dernier devra bien répondre.

Sinon, il apprendra à connaître la galerie de presse de Philly bien assez vite.

En rafale

– Mitch Marner : la machine à rumeurs va se mettre en marche.

– Des nouvelles d’Équipe Canada junior.

– Gabriel Landeskog pourra-t-il revenir au jeu?

– À lire.

– Abraham Toro va bien, à Oakland.

PLUS DE NOUVELLES