Matchs des Sénateurs à Québec : Pierre-Karl Péladeau affirme que le projet est sur pause

Il y a quelques semaines, bien des gens avaient été surpris d’apprendre que des négociations qui avaient pour but de faire jouer les Sénateurs d’Ottawa à Québec pour quelques matchs avaient eu lieu. Après tout, le projet semblait sortir d’un peu nulle part, et surtout, il faisait du bruit dans les médias à peine quelques heures après l’annonce du décès soudain du propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk.

Bref, deux mois plus tard, on n’avait que très peu de nouvelles sur le dossier et sur sa progression., Or, plus tôt aujourd’hui, Pierre-Karl Péladeau, qui est à la tête de Québecor, a fait le point sur le dossier aujourd’hui, et selon lui, le dossier est actuellement sur pause.

Comment expliquer ceci? Selon Péladeau, le décès soudain de Melnyk a fait en sorte que « le dossier ne peut plus avancer ». Est-ce que les filles de Melnyk, qui possèdent actuellement les Sénateurs, ont moins d’intérêt pour le projet que leur père en avait? Peut-être, mais peut-être aussi qu’elles n’ont pas la tête à parler de tout cela moins de deux mois après le décès de leur père.

Bref, à court terme, il ne faut pas s’attendre à de grosses annonces sur le sujet. Visiblement, le dossier n’est pas une priorité actuellement et on ne sait pas à quel moment il le redeviendra (ou même s’il le redeviendra, tout simplement).

Concernant le potentiel retour d’une équipe à Québec, Péladeau demeure confiant d’y parvenir, affirmant qu’il a toujours un grand respect pour Gary Bettman et Bill Daly. Présentement, leur relation est surtout commerciale (TVA Sports, qui appartient à Québecor, diffuse les séries de la LNH), mais il espère éventuellement attirer une équipe à Québec.

Visiblement, il faudra s’armer de patience avant de voir une équipe de la LNH à Québec, même pour quelques matchs seulement. Espérons que ça se fera éventuellement, mais à l’heure actuelle, j’ai de la difficulté à être aussi optimiste que l’est Péladeau, sincèrement.

En Rafale

– Joyeux anniversaire.

– En effet.

– Au moins, le Centre Vidéotron attire les partisans de la LHJMQ à la tonne.

PLUS DE NOUVELLES