Martin St-Louis s’est impatienté après deux questions de suite sur Dadonov

Le Canadien de Montréal connaît un début de saison, comment dire… Surprenant?

L’équipe a remporté cinq de ses neuf premiers matchs et dispose d’une fiche de cinq victoires et quatre défaites. Demain soir, au Minnesota, le club tentera de signer un troisième gain consécutif.

Tout ça pour dire que ça va bien en général présentement dans l’entourage du Canadien. Mais, tout n’est pas rose à l’heure d’écrire ces lignes…

Je dis ça parce qu’il y a un nom qui fait jaser pour les mauvaises raisons présentement, et c’est celui d’Evgenii Dadonov.

Le Russe a été laissé de côté samedi soir face aux Blues et il était absent de l’entraînement ce matin, alors que l’équipe a indiqué sur son compte Twitter que l’attaquant a bénéficié d’une journée de traitements.

Il s’agissait de la première vraie pratique depuis un bout, d’ailleurs. L’entraînement de vendredi avait pour but que les joueurs se dégourdissent un peu les jambes après avoir fait le voyage en provenance de Buffalo, et celui de samedi était optionnel. Les gars ont eu congé, hier. 

L’absence de Dadonov s’est donc fait remarquer. Est-il blessé? Si c’est le cas, quand s’est-il fait mal?

Sinon… Figure-t-il toujours dans les plans de Martin St-Louis? A-t-il été laissé de côté samedi en raison de son début de saison tout simplement affreux, ou de sa blessure?

Ce sont des questions qui virevoltent dans ma tête en ce moment. Et je n’ai pas de réponse à ces questions-là, malheureusement.

Le coach s’est adressé aux journalistes il y a quelques minutes après l’entraînement et, visiblement… St-Louis semble être tanné de répondre aux questions concernant l’attaquant russe. Il a perdu son calme après s’être fait demander si Dadonov était en santé pour jouer le match face aux Blues, comme on peut l’entendre dans le tweet ci-dessous.

Je vous invite à skipper à 2:30 dans le vidéo qui suit pour entendre les commentaires de l’entraîneur à l’endroit du 63 :

Quand le coach perd patience à l’endroit d’un gars de cette façon-là, ce n’est pas bon signe. 

Je l’ai dit plus tôt, mais le Canadien n’est pas dans une mauvaise passe présentement. Loin de là, même.

Je me dis donc que ce n’est pas le poids des défaites qui lui ont fait perdre patience… Mais c’est plutôt le fait que Dadonov pose problème présentement. Faut-il en être très surpris? Pas vraiment, non.

On parle après tout d’un gars qui a fait plusieurs clubs dans les dernières années, malgré le talent qu’il possède. Ce n’est pas pour rien que les Golden Knights ont tout fait pour l’échanger à la dernière date limite des transactions, avant de le flipper pour le contrat de Shea Weber…

Une maudite chance que Vegas, un club qui souhaite aspirer aux grands honneurs, a été capable de s’en départir… Pourriez-vous imaginer le chaos qu’il causerait là-bas présentement?

Dadonov, un gars « offensif », n’a aucun point en huit matchs cette année. Il n’apporte rien à l’équipe présentement, et c’est ça qui en dérange plusieurs.

En ce moment, le Canadien a 15 attaquants et six défenseurs en santé. Le jour où Joel Edmundson sera prêt à revenir au jeu, il y a un attaquant qui devra écoper…

Est-ce que l’attaquant en question pourrait s’appeler Evgenii Dadonov?

La réponse à cette question : probablement. La réponse à cette question, de mon point de vue : j’espère. 

En rafale

– À suivre.

– Malade!

– J’espère.

– Ah oui?

– Plus de peur que de mal.

PLUS DE NOUVELLES