Mark Scheifele nie les rumeurs de problèmes dans le vestiaire

Les Jets de Winnipeg ont une équipe assez puissante. Pourtant, ils ne cessent de décevoir. Après avoir été éliminés par les Golden Knights de Vegas en Finale de l’Ouest, en 2018, les Jets se sont inclinés lors de la première ronde des dernières séries face aux champions de la Coupe Stanley, les Blues de St-Louis.

Pour une formation qui peut compter sur autant de talent, il y a nécessairement un problème de chimie, que ce soit dans le vestiaire ou sur la patinoire. Au-delà des difficultés qui accompagnent deux étés consécutifs durant lesquels plusieurs contrats doivent être renouvelés, plusieurs rumeurs veulent que l’équipe ne soit pas tissée serré, dans la chambre.

Mark Scheifele a toutefois tenu à nier ces rumeurs, qualifiant celles-ci de tas de baloney. 

«Les gens peuvent clâmer ce qu’ils veulent, je crois qu’on est solides. On a de bons gars dans la chambre et il n’y a aucune question dans ma tête quant au caractère et à l’unité de ce vestiaire.»

S’il y a des problèmes, Scheifele affirme qu’ils sont ignorés et qu’ils sont tassés du chemin pour ne pas empêcher le succès du club.

Néanmoins, considérez ceci : en lisant cette histoire, je me suis rappelé d’une anecdote qui m’a été racontée il y a quelques mois et j’ai confirmé que je pouvais partager son essence : avant les séries éliminatoires, une source de mon collègue Jeff Drouin a rapporté qu’il y avait eu des altercations dans la chambre des joueurs des Jets, avant le début des séries.

Sachez donc que les affirmations de Scheifele doivent être prises avec un grain de sel.

PLUS DE NOUVELLES