Marc Bergevin n’aura visiblement pas le choix d’échanger Nathan Beaulieu cette fois | En rafale

Combien de fois a-t-on entendu le nom de Nathan Beaulieu dans les rumeurs de transaction (pour X et Y raisons)? Souvent… Très souvent!

Mais contrairement à l’an dernier (après les vidéos de partying) ou à l’été 2016 (infos de François Gagnon), Marc Bergevin n’aura peut-être pas le choix cette fois de transiger le #28 prochainement. Pourquoi? Parce qu’il ne pourra seulement protéger que 3 défenseurs en vue du repêchage d’expansion.

Weber et Petry seront protégés… Et ça se jouera entre Emelin et Beaulieu pour le dernier spot.

Puisqu’Emelin est toujours sur la 1ere paire, qu’il a l’attitude parfaite et qu’il est apprécié de tous…

Et que Beaulieu continue de démontrer de l’inconstance, qu’il vient d’être descendu sur la 3e paire et qu’il tarde à éclore, tout porte à croire que c’est Emelin qui sera protégé, en juin!



//
Nathan Beaulieu est exactement le genre de joueur que risque de choisir George McPhee, lorsqu’il construira son équipe (quoique pour construire une équipe à Las Vegas, il est clair que tu évalues le hors-glace d’un joueur).

Or, pourquoi le perdre pour rien? Soit Bergevin va l’échanger, soit il va le rendre disponible pour pouvoir garder Pateryn, Mitchell et autres joueurs de second plan.

À moins bien sûr de choisir Beaulieu et d’échanger Emelin, ce dont je doute fort…

Rappelons que Beaulieu dispute actuellement la dernière année de son contrat (1 million $) et qu’il sera admissible à l’autonomie avec restriction en juillet prochain.



//
En rafale
– À TVA Sports, on est toujours à 110 %, hehe!

– Un beat-writer des Penguins a trollé le Québec et la langue française ce matin!

Checkez le swag d’Auston Matthews, avec sa main! #Célébration

– Quel beau but (à la Forsberg) dans la KHL!

PLUS DE NOUVELLES