Marc Bergevin démontre son amour envers Nick Suzuki

Personnellement, Ryan Poehling demeure celui qui m’a le plus séduit lors des joutes préparatoires jusqu’ici. Même s’il n’a joué qu’une joute depuis l’ouverture, il s’est montré intelligent, agressif et « fancy ». C’est un homme. Un vrai. S’il amorce la campagne en-bas, avec le Rocket de Joël Bouchard, il n’y passera certes pas beaucoup de temps. Ce gars-là, à l’instar de Jesperi Kotkaniemi l’an dernier, a toute l’étoffe nécessaire pour éviter un passage au sein de la Ligue américaine. Mais bon, le Canadien détient beaucoup trop de profondeur au niveau du bottom-6

Cela dit, puisqu’il est question d’amour, avec lequel de ses jeunots Marc Bergevin est-il en admiration? Sans dire qu’il est en amour, Nick Suzuki et Cayden Primeau demeurent les deux jeunes qui l’ont le plus impressionné. Il n’est pas dans le champ gauche, le DG. Lors de son premier match, Nick Suzuki a passé beaucoup de temps sur la surface glacée et il a démontré son efficacité dans les trois zones dessinées sur la glace. Son positionnement est impressionnant et son côté cérébral était palpable, même de votre salon.

Mercredi soir, sur les ondes de Sportsnet, Bergevin a indiqué que Primeau a été particulièrement impressionnant lors de sa sortie… et que Suzuki a gagné en force comparativement à l’an dernier. Pour le boss, ce sont d’excellentes nouvelles puisque ça démontre à quel point les jeunes se développent de la bonne façon depuis leur sélection ou acquisition.

Berg a également précisé que son groupe doit faire preuve de plus de constance afin de se tailler un poste pour les prochaines éliminatoires. L’an dernier, le club a fait des erreurs, mais il a appris des choses pendant le parcours 2018-19. D’autant plus que le capitaine sera en uniforme lors du premier match de cette campagne, ce qui fera une réelle différence dès le départ. Disons que louper la valse du printemps d’aussi peu a augmenté la motivation de ce groupe bien soudé.

PLUS DE NOUVELLES