L’espoir Nathan Légaré a rapidement saisi le phénomène Crosby

Nathan Légaré est un choix de troisième tour du dernier encan. Les Penguins de Pittsburgh ont jeté leur dévolu sur Légaré, qui a connu une deuxième campagne du tonnerre au sein de la LHJMQ. On parle ici d’une récolte de 87 points, dont 45 buts, en 68 rencontres. Tout ça, à la suite d’une campagne recrue de 29 points en 62 matchs. Disons que sa progression a été très fulgurante.

Sa vitesse de pointe est considérée comme moyenne, mais pour l’avoir observer et décortiquer à maintes reprises l’an dernier, son impact dans l’enclave et son tir vif digne d’un tireur élite font de lui une arme redoutable pour le Drakkar de Baie-Comeau. Il sait également bien se servir de son physique dans les zones restreintes, ce qui crée de l’espace pour ses coéquipiers. Bref, il a plusieurs atouts dans son coffre pour devenir un membre des Penguins de Pittsburgh à court ou moyen terme.

Tout ça afin d’indiquer qu’il se retrouve au camp des Penguins de Pittsburgh et qu’il s’est démarqué lors de sa première joute préparatoire. Légaré a même eu affaire à Sidney Crosby lorsqu’il a visionné le tableau des combinaisons afin de s’assurer qu’il jouait. Sans tambour ni trompette, le capitaine s’est avancé vers le jeune homme en s’adressant à lui en français : « Tu joues ce soir! »

Ce n’est peut-être pas grand-chose, mais c’est suffisant pour épater un jeune homme de 18 ans, qui en est à ses premiers pas professionnels. Le meilleur joueur de la planète qui vient te « rassurer », en quelque sorte, ça n’a pas de prix. Certains n’aiment pas Sid à cause de son passé avec les arbitres, mais le numéro 87 n’est plus le petit braillard qu’il était jadis… donc on est forcé d’admettre qu’il demeure tout un leader pour son équipe et sa communauté.

PLUS DE NOUVELLES