Malgré la reconstruction actuelle, Brendan Gallagher veut gagner une Coupe avec le CH

Depuis que Kent Hughes et Jeff Gorton sont arrivés en poste à la tête du Canadien, il y a une chose qui est assez évidente : le plan est de reconstruire pour avoir du succès à plus long terme. Un « succès durable », en gros.

C’est donc pour cette raison que des gars comme Tyler Toffoli et Artturi Lehkonen ont quitté dans les derniers mois. Quand on regarde les transactions de cet été, on remarque que ce n’est pas la même raison qui explique les départs de Jeff Petry et d’Alexander Romanov, mais encore là, l’équipe s’est rajeunie et elle vise à être meilleure à long terme.

Mais dans les faits, il y a des vétérans qui sont encore avec le CH. Du lot, il y a Brendan Gallagher, qui est avec l’équipe depuis une dizaine d’années et qui a donné beaucoup au Canadien.

Et même si les chances de gagner à court terme à Montréal sont assez minces, Gallagher est clair : son plan est encore de gagner une Coupe Stanley avec le CanadienC’est ce qu’il a affirmé au Raw Knuckles Podcast dans un épisode paru plus tôt aujourd’hui.

Gallagher avoue qu’il veut à tout prix soulever la Coupe avant la fin de sa carrière et que ça demeure son objectif principal. Il est passé bien proche de le faire à l’été 2021, mais le Tricolore s’était incliné en finale face au Lightning.

Or, même si ça prendra quelques années avant d’espérer retrouver une telle opportunité, Gallagher veut se rendre jusqu’au bout du processus et faire partie du groupe qui, dans un monde idéal, retrouvera le statut de prétendant à moyen terme.

Est-ce que son corps lui permettra de le faire? Les deux dernières saisons n’ont pas été évidentes pour lui sur le plan physique et il est un gars qui en demande beaucoup à son corps, mais peut-être qu’un été complet de repos l’aidera à retrouver la forme.

Mais clairement, le fait de voir Artturi Lehkonen (qui est un bon ami du petit attaquant du CH) soulever la Coupe il y a trois mois a fait en sorte que Gally est devenu un brin jaloux. Il était évidemment très fier et très content pour le Finlandais, mais il n’a pu s’empêcher de l’envier un peu (et on peut le comprendre).

Je ne sais pas si Gallagher sera encore un membre du Canadien lorsque l’équipe retrouvera le statut de prétendant, mais on peut le comprendre de vouloir y être. Après tout, il a donné énormément à l’équipe montréalaise et il aimerait avoir la chance de soulever le trophée dans l’uniforme bleu-blanc-rouge.

Et sinon, à la fin de son contrat actuel, peut-être qu’il signera un petit contrat avec une équipe prétendante pour obtenir une chance (et je ne crois pas qu’on lui en tiendrait rigueur à Montréal)…

En rafale

– Bon point.

– C’est vrai qu’il semble y avoir un gros sentiment d’unité.

– La question, c’est surtout de savoir s’il retrouvera un tel niveau un jour.

– Belle lecture sur Thomas Chabot.

– Des signatures à prévoir à Edmonton?

PLUS DE NOUVELLES