Luke Hughes se fait ramasser sur la planète Twitter

Le jeune frère de Quinn et Jack Hughes, Luke, le 4e choix (par les Devils) de l’encan amateur de 2021 est en train de se faire ramasser sur la planète Twitter. Plusieurs personnes sont complètement outrées par une séquence de jeu où il a eu l’air mou et sans conviction, menant à un «tic-tac-toe» des Lettons.

Ce filet d’Anri Ravinskis nivelait le pointage dans ce duel opposant les États-Unis à la Lettonie, un match qui devait être «facile» pour les Américains, qui sont vus comme la vraie seule menace pour le Canada.

À la suite de cette séquence, une pluie de critiques s’est abattue sur le capitaine des États-Unis, et parmi les «critiqueux», on retrouvait monsieur Brian Wilde, qui n’a pas mâché ses «émojis» pour résumer son émotion.

«Je pense que Luke Hughes et Jiricek sont les meilleurs défenseurs à ne pas jouer dans la LNH. Cependant, c’était dégueulasse de la part de Hughes. Il y a commis trois erreurs. Il s’est compromis et ça n’a pas fonctionné, et il a laissé filer l’adversaire en laissant passer une mise en échec. Jeu bizarre. Très bizarre.»

Wilde a toutefois précisé qu’il adorait Hughes, et que celui-ci allait être un grand, mais il est incapable de saisir le caillot qui est passé dans l’encéphale du jeune brigadier sur cette séquence.

Si Wilde a été cordiale dans sa critique avec le kid de 19 ans, ce n’est pas le cas de certains fanatiques, qui ont plutôt été très incisifs, voire trop incisifs…

«Luke Hughes est une merde. C’est le Russell Wilson du tournoi. Les gens disent du mal des Sens pour avoir choisi Boucher, mais les Devils ont vraiment merdé en prenant Hughes si haut.»

Voici encore quelques commentaires:

Honnêtement, peut-être que la tourtière de Noël est difficile à digérer chez certains, mais cette erreur ne sera pas la première de Hughes, qui offre un style de jeu axé sur l’offensive. Il est toujours en train d’apprendre et de se développer comme joueur, lui qui performe à outrance avec l’Université du Michigan.

La critique fait partie du processus de la vie humaine, mais certains poussent toujours la note un peu loin, et c’est ça qui me titille un tantinet. Je veux dire, non, dire que Hughes est une «merde», ce n’est pas nécessaire!

PLUS DE NOUVELLES