LHJMQ : Les Cataractes de Shawinigan sont champions

Après s’être fait dominer lors du match 4, les Cataractes sont revenues en force pour remporter la première Coupe du Président de leur histoire. Pour ce faire, ils ont vaincu les Islanders de Charlottetown par la marque de 4-3 en prolongation lors du cinquième match de la série finale. Les Cataractes, menées par leur capitaine Mavrik Bourque, sont donc les grands champions de la saison et représenteront la LHJMQ lors de la Coupe Memorial en compagnie des Sea Dogs de Saint John, qui sont l’équipe hôtesse.

Bourque a connu toute une saison cette année, amassant en moyenne plus de deux points par match (68 points en 31 rencontres). Le premier choix (30e au total en 2020) des Stars de Dallas a ensuite poursuivi sur sa lancée en éliminatoires, récoltant 24 points en 15 rencontres. Le joueur de 20 ans Pierrick Dubé en est un autre qui a connu énormément de succès pour Shawinigan lors de ces séries. Encore aujourd’hui, il a marqué un énorme but pour les siens, puisque c’est lui qui a envoyé tout le monde en prolongation avec onzième des présentes séries

En comparaison, Dubé avait marqué 19 filets en saisons, alors qu’il a joué plus de deux fois plus de matchs.

Le match aurait pu se terminer plus tôt, puisque les Cataractes sont venues très, très près de prendre les devants tard en troisième période. Le défenseur Noah Laaouan est cependant venu en aide à son gardien et à sales meubles.

Mais en fin de compte, Les Cataractes étaient simplement trop fort pour leur adversaire et c’est nulle autre que Dubé, qui a mis fin au suspense.

Et ça n’aura pris que 41 secondes.

Sans surprise, c’est Mavrik Bourque qui a remporté le titre de joueur par excellence des séries.

De l’autre côté, la défaite des Islanders signifie que le parcours de deux espoirs du Canadien se termine. Il s’agit de Xavier Simoneau, qui termine du même coup son stage junior et de William Trudeau. Ils pourront tous les deux se joindre au Rocket dans les prochains jours, si Laval leur offre une invitation. Dans le cas de Simoneau, je m’attends à la voir débarquer avec le Rocket, où il jouera probablement l’année prochaine. Pour Trudeau, on verra bien. Un peu d’expérience chez les professionnels pourrait lui être salutaire, mais peut-être que le Rocket ne voudra pas amener trop de jeunes non plus.

En rafale

– Évidemment.

– Intéressant.

– Wow.

– Un peu décevant…

PLUS DE NOUVELLES