Les traces laissées par Shea Weber referont surface probablement aujourd’hui

P.K. Subban arborera-t-il la troisième lettre de l’alphabet sur son chandail en octobre prochain? Je ne peux pas croire. Je ne dis pas qu’il ne le mérite pas. Ce que je souhaite véhiculer, c’est que le 76 demeure à Nashville depuis un an seulement. A-t-il démontré plus de leadership qu’un gars comme Roman Josi? Je ne crois pas.

Avant que la franchise nomme Mike Fisher comme capitaine, lors du départ de Shea Weber, mon cœur balançait pour le Suisse. Shea Weber a enseigné les rudiments de meneur à Josi pendant cinq saisons. Josi est, à mes yeux, la pièce maitresse du côté des Predators et son implication au sein de la communauté figure également une facette très importante.

Du leadership, il y en a dans ce gars-là (celui de gauche). Photo : USA Today Sports

En parcourant une petite rubrique via Twitter, on y comprend que le capitaine semble déjà sélectionner et qu’il sera annoncé aujourd’hui. Plusieurs joueurs peuvent prendre ce rôle du côté de ce groupe, qui a compté pendant une décennie sur l’un des trois meilleurs leaders du circuit. La meilleure preuve, même si le « C » n’était pas conçu sur son chandail lors de la dernière Coupe du monde, Sidney Crosby et Jonathan Toews ont souligné qu’ils se tournaient vers Weber lors des moments corsés. Que sa prestance faisait en sorte que tout le monde était intimidé lorsqu’il pénétrait le vestiaire. Wow! 

Personne n’a cette prestance. Personne n’est Shea Weber, sauf lui. Toutefois, sans avoir l’étoffe d’un Weber, Josi demeure celui qui peut s’y rapprocher le plus chez les Preds de Nashville. Pour cette raison, il obtient sans équivoque mon vote.

PLUS DE NOUVELLES