Les Sharks viennent de congédier l’entraîneur Bob Boughner et ses adjoints

Hier, on a appris que les Red Wings de Detroit ont nommé Derek Lalonde comme pilote du club, que les Bruins de Boston s’enlignaient pour nommer le Québécois Jim Montgomery à la barre du club et que les Jets ont possiblement envie d’y aller avec Rick Tocchet.

Vous pensiez que c’était la fin de la valse des entraîneurs? Moi aussi… mais non.

Depuis hier, on rapporte que les Sharks de San Jose semblent s’approcher d’une décision quant au poste de DG, le dernier des 32 postes du genre à être comblé dans la LNH. On ne sait pas c’est qui, mais une annonce semble imminente à quelques jours du repêchage et après trois mois de recherche.

Le DG, qui sera visiblement inexpérimenté, aura un gros mandat au cours des prochaines semaines, soit celui de trouver un nouvel entraîneur. Pourquoi? Parce que les Sharks ont montré la porte à Bob Boughner.

Clairement, les Sharks doivent avoir une bonne idée du candidat (DG) puisque le temps presse, mais aussi parce que sinon, l’entraîneur Boughner aurait conservé son emploi et il aurait été évalué par le nouvel homme en question.

Mais les Sharks ont visiblement choisi la voie du grand ménage puisque Boughner et ses adjoints ont appris la nouvelle hier soir : tout le monde derrière le banc est dehors.

Ce qui est dommage pour eux, c’est que la valse d’entraîneurs est presque terminée. À ce point-ci, se retrouver un emploi ne sera pas exactement facile (que ce soit comme adjoint dans la LNH ou un poste dans une autre ligue) pour eux.

Au moins, Boughner aura 1.5 M$ qui seront versés dans son compte l’an prochain. Il pourra prendre le temps de retomber sur ses pattes.

Ancien entraîneur des Spitfires (OHL), des Panthers et des Sharks et ancien adjoint des Sharks (deux fois) et des Blue Jackets, il pourrait peut-être être une option intéressante comme adjoint à Martin St-Louis. Il a été un défenseur de la LNH et il a joué 630 matchs.

Ceci dit, je ne sais pas si les deux hommes se connaissent bien et Boughner pourrait très bien prendre une année off à être payé pour rester à la maison avant de se décider à revenir. À suivre, mais je le vois prendre son temps avant de revenir.

PLUS DE NOUVELLES