Les séries en bref : le Lightning humilie les Bruins

Le monde sportif était en furie contre la LNH, hier soir, lorsqu’on a appris qu’elle disputerait tous ses matchs malgré la vague de boycott qui a été ressentie dans les autres ligues majeures. Avant le match Lightning-Bruins, un moment de silence de 33 secondes aura été observé pour la tragédie du week-end dernier.

Est-ce assez? Plusieurs diront que non… Mais il y a tout de même du hockey – et du bon.

Le Lightning livre une leçon de hockey aux Bruins

Si les deux premiers matchs de cette série ont été relativement serrés, le troisième ne l’a pas été du tout.

Les Bolts ont servi toute une raclée aux Bruins, disons-le comme ça. Ondrej Palat a ouvert la marque avec ce tir sur réception en avantage numérique.

Un arbitre établit ensuite un pick and roll avec Yanni Gourde, qui s’échappe seul devant Jaroslav Halak pour le déjouer.

L’ancien du Canadien Mikhail Sergachev inscrit ensuite le troisième but du match avec cette bombe de la pointe.

Brad Marchand réplique (enfin) en milieu de deuxième période et réduit l’écart à deux buts.

Mais bon. Le Lightning a le contrôle du match et il ny ‘a rien à faire. Alex Killorn s’acharne devant le filet et bat Jaroslav Halak, qui est chassé du match après avoir accordé quatre buts sur 16 tirs.

Dan Vladar ne fait toutefois pas mieux.

En l’espace de moins de 9 minutes, le Lightning marque trois buts. Brayden Point, Alex Killorn (encore) et Nikita Kucherov portent la marque à 7-1 dans un match à oublier pour Boston.

Le Lightning a soudainement les devants 2-1 dans la série.

Les Flyers répliquent

Les Flyers ont été blanchis dans le match #1 de leur série contre les Islanders, et ils n’ont pas laissé un tel scénario se produire dans la deuxième rencontre. Ça ne veut pas dire qu’ils n’ont pas joué avec le feu…

Une avance de 3 à 0 a été manufacturée par Philadelphie en première période.

Kevin Hayes (deux fois) et Sean Couturier ont fait mal aux Islanders, qui n’ont toutefois pas baissé les bras.

En deuxième période, Anders Lee a fait un premier pas vers une remontée.

Puis, la filiale québécoise des Islanders s’occupe de créer l’égalité. Anthony Beauvillier fait 3 à 2 et Jean-Gabriel Pageau ramène tout le monde à la case départ en fin de troisième période.

Une prolongation est forcée, mais les Flyers se réveillent et marquent des la troisième minute pour créer l’égalité dans cette série.

Ils ont eu chaud…


L’Avalanche évite le bord du gouffre

En avance 2-0, les Stars avaient la chance de pousser l’Avalanche au bord du gouffre aujourd’hui.

Visiblement, la troupe de Jared Bednar en a été inspirée et a décidé de ne pas se trouver tout près de l’élimination aujourd’hui.

Tyler Seguin est le premier à marquer dans ce festival offensif.

La deuxième période est toutefois l’affaire de l’Avalanche. Dès la mise en jeu, Nikita Zadorov lance un plomb dans le filet d’Antan Khudobin.

Trois minutes plus tard, Andre Burakovsky a le champ libre et il ne manque pas sa chance. Quel tir des poignets!

Gabriel Landeskog fait ensuite 3 à 1…

Les Stars sont toutefois là pour répliquer en troisième période. Denis Gurianov complète le one-timer parfait pour réduire l’écart à un but.

À mi-chemin en troisième, les Stars marquent deux buts rapides pour prendre les devants. Ça commence avec Blake Comeau et ça se poursuit avec Jamie Benn – et juste comme ça, Dallas mène 4-3.

À peine quelques instants plus tard, l’Avalanche répond avec ses propres deux buts. Nazem Kadri crée l’égalité et Mikko Rantanen redonne l’avance aux siens – le Colorado tient bon et gagne 6-4 après un but dans un filet désert.

Les Stars mènent la série 2-1.

PLUS DE NOUVELLES