Les rumeurs concernant Justin Faulk sont-elles véridiques?

Ça bouge en Caroline, tout comme du côté de Buffalo. D’ailleurs, les deux organisations ont conclu un marché hier, celui impliquant Jeff Skinner. Chacune des concessions est en train de transformer son image. Chez les Sabres, on déplace bien nos pions sur l’échiquier, mais du côté des Hurricanes, on semble plutôt fixé à sortir les produits développés au sein de l’équipe. Lindholm, Hanifin ou Skinner sont des choix de premiers tours de l’organisation, qui ont été développés au sein de celle-ci. C’est quoi? La mission est-elle de sortir tous les anciens choix de premier tour ou les bons jeunes joueurs de la formation? On dirait bien. Le prochain sera-t-il Justin Faulk? Plusieurs amateurs croient qu’il est le prochain à quitter le nid édifié à Raleigh.

Faulk, un ancien choix de deuxième tour celui-là, a récolté 31 points en 76 joutes en 2017-18. Le pilier en défensive des Canes a obtenu au moins 30 points lors des cinq dernières saisons. Qui plus est, il passe énormément de temps sur la surface glacée (plus de 22 minutes), dont près de 3 minutes en moyenne par match en avantage numérique. Toutefois, avec l’arrivée de Dougie Hamilton, son rôle ne sera peut-être plus le même. Hamilton est également un spécialiste des avantages numériques. Au lieu de spéculer ainsi, pourquoi ne pas simplement dire que les deux joueurs formeraient un duo explosif? Non, mais, c’est logique!

Actuellement, le portrait de la défensive des Hurricanes de la Caroline ressemble à ça :


Une telle brigade défensive, on peut la qualifier ainsi : très étanche et très dynamique. D’autant plus que l’attaque même à la suite du départ de Jeff Skinner a beaucoup de potentiel et de dynamisme.

Au final, Don Waddell s’est justement présenté devant les médias afin de mette les points sur les « i » et les barres sur les « t » au sujet de Faulk : le plan du club n’est pas de transiger Faulk… à moins d’un retour très séduisant. La porte est donc ouverte.

PLUS DE NOUVELLES