Les Rangers vont garder Artemi Panarin à l’œil

Les intentions de départ d’Artemi Panarin sont un secret de polichinelle. Ce dernier écoule la dernière année de son contrat de deux ans, qu’il avait au préalable signé avec les Blackhawks de Chicago.

Échangé l’été passé aux Blue Jackets, le Russe a connu la campagne la plus productive de sa carrière dans la LNH, en 2017-2018, grâce à une récolte de 82 points en 81 matchs. Jarmo Kekalainen et les Jackets avaient révélé leur intention de prolonger l’ailier, mais celui-ci a dévoilé son envie d’atteindre le marché des joueurs autonomes, le 1er juillet prochain.

Les dirigeants des Jackets sont désormais face à un sacré dilemme. D’un côté, la franchise de l’Ohio souhaite rivaliser avec les meilleures équipes de la ligue et faire un bout de chemin en séries éliminatoires.

Se départir du #9 serait donc assez contradictoire.

Cependant, ils pourraient perdre Artemi Panarin pour rien, alors que celui-ci possède assurément une énorme valeur sur le marché des transactions.

Les Jackets sont dans une impasse. Et les maux de tête du DG des Jackets ne prendront pas fin sous peu : le gardien étoile Sergei Bobrovsky deviendra également libre comme l’air, cet été.

Nick Kypreos, de Sportsnet, avait dévoilé que le cerbère Russe cherchait un contrat équivalent à celui de Price. Rien que ça…

Columbus sera un formidable terrain de chasse, une fois l’été venu…

Plusieurs équipes rôdent autour des Blue Jackets, celles-ci sachant éminemment que les relations entre Panarin et les Jackets pourraient rapidement se refroidir, au fil de la saison.

Les Islanders et l’infatigable Lou Lamoriello ont appelé Jarmo Kekalainen afin de renseigner sur le #9. D’autres murmures avaient également indiqué que la franchise de Brooklyn aimerait vraiment mettre la main sur un gardien #1, et Bobrovsky est exactement ce qu’ils recherchent.

Une autre formation pourrait s’incruster dans la course aux services de Panarin : les Rangers de New York.

Darren Dreger pense que Panarin rejoindra une équipe de la côte est ou ouest. Il ne peut pas imaginer le fait que Panarin ne soit donc pas intéressé par les Rangers.

Il sera intéressant de voir comment les choses évolueront dans les prochains mois, mais plusieurs destinations pourraient être bien plus alléchantes que les Rangers, pour l’ailier gauche.

L’équipe de Jeff Gorton est en pleine reconstruction et tout indique que ce sera encore le cas pour une à deux années.

Il ne fait aucun doute que Panarin souhaite gagner, et ce, le plus vite possible. Il n’empêche que la venue d’un joueur de l’envergure du #9 pourrait accélérer de façon assez nette ce processus de reconstruction…

PLUS DE NOUVELLES