Les Rangers surprennent le Lightning dans le premier match de la série

Après que la finale de conférence de l’Ouest se soit mise en branle mardi, c’était au tour de celle de l’Est de débuter hier soir. Les Rangers de New York recevaient le Lightning de Tampa Bay dans le premier match de la série, et disons que ce premier duel entre les deux formations n’a (vraiment) pas déçu.

Les gros canons des Rangers n’ont pas perdu de temps avant d’ajouter leur grain de sel dans la rencontre. Chris Kreider, qui rappelons-le, a connu une saison tout simplement exceptionnelle, a ouvert la marque… avec seulement 71 secondes de jouées dans le match.

Tous les observateurs diront que ces deux formations débordent de talent et il est très difficile d’en affirmer le contraire. Pourtant, plusieurs d’entre eux voient le Lightning faire qu’une bouchée des Blue Shirts, notamment en raison de l’expérience acquise lors des deux dernières années.

Les Stamkos, Kucherov, Hedman et compagnie savent habituellement se lever au bon moment, et c’est en partie pour cette raison qu’on a pas été surpris de voir le capitaine de la formation créer l’égalité dans la rencontre.

Et le numéro 91 du Lightning l’a fait à sa propre façon, soit à l’aide d’un tir tout simplement dévastateur.

On se transporte en milieu de deuxième, alors que l’égalité persiste entre les deux équipes après que chacune d’entre elles se soit échangé un but au début du deuxième vingt.

Frank Vatrano a été le marqueur du côté de New York, tandis qu’Ondrej Palat a touché la cible avec son cinquième but des séries éliminatoires.

C’est à ce moment, mesdames et messieurs, que le vent a tourné en faveur des Rangers. Disons que les deux buts inscrits par Filip Chytil en l’espace de cinq minutes en fin de deuxième a semblé faire mal au Lightning, qui a dû retraiter au vestiaire avec un déficit de deux filets.

Il s’agissait du quatrième et du cinquième but du jeune à ses trois derniers matchs. Il est en feu présentement!

En apercevant les deux buts, on peut voir qu’Alexis Lafrenière s’est fait complice des deux buts de Chytil. Le Québécois aussi connaît de bonnes séries et de bons moments dernièrement.

Le pointage étant maintenant de 4-2, on pouvait s’attendre à ce que les hommes de Jon Cooper sortent comme des enragés en début de troisième… chose qui n’est finalement pas arrivée.

En fait, ce sont plutôt les Rangers qui avaient l’air affamés au lancement de la dernière période. 30 secondes après que la rondelle ait été déposée, New York marque son cinquième but de la rencontre, gracieuseté de l’homme pain, Artemi Panarin.

Si Panarin joue la série au complet de la façon dont il s’est présenté hier soir, les Rangers peuvent être dangereux…

Et sincèrement, difficile de mettre le blâme sur le gardien de Tampa pour ce but tout simplement magnifique :

Comme si ce n’en était pas déjà assez, Mika Zibanejad voulait vraiment porter le coup de grâce dans la rencontre.

Le Suédois, bien installé dans son bureau, accepte la passe de son coéquipier avant d’enfiler l’aiguille à l’aide d’un violent tir sur réception. Et, juste comme ça, les partisans des Rangers pouvaient réellement commencer à célébrer la victoire de leur équipe.

Le plomb de Zibanejad mérite d’être revu, d’ailleurs :

Les Rangers surprennent donc le Lightning et remportent le premier match de la série entre les deux équipes. Notons qu’Igor Shesterkin a été brillant dans le match, stoppant 37 des 39 dirigées vers lui.

Le prochain match aura lieu demain, toujours du côté de New York.

En rafale

– À domicile, le gardien des Blue Shirts est dominant.

PLUS DE NOUVELLES