Les Panthers étaient/sont tout simplement trop forts pour le Canadien

Le Canadien n’était tout simplement pas de calibre hier soir à Sunrise. Quand une équipe de cave qui a vendu des joueurs affronte une équipe de tête qui en a achetés (chez l’autre, notamment), il ne faut toutefois pas s’en surprendre…

Les Panthers ont dominé 46 – 24 au chapitre des tirs au but et si l’on fait abstraction des trois dernières minutes en deuxième, ils avaient tout simplement l’air de jouer dans une autre ligue que le Canadien. Vitesse, talent, rapidité d’exécution, pression efficace, cohésion, jeu offensif…

Bref, les Panthers avaient l’air de ce vers quoi les nouveaux dirigeants montréalais veulent voir leur club se diriger.

Ceci étant dit…

Oui, le Canadien a perdu son match par l’énorme marque de 7 à 4 hier soir… mais il n’a tout de même pas abandonné. Les gars ont essayé de revenir dans le match. Même à 1 – 4 et même à 4 – 6…

Le CH de début de saison, beaucoup plus talentueux que celui d’hier soir, aurait baissé les bras en milieu de première période, lui.

Qu’est-ce que je retiens de cette deuxième défaite consécutive des Montréalais?

1. Les Panthers ont déclaré une foule officielle de 15 587 partisans. (sur une capacité totale de 19 250). J’aurais estimé l’assistance à environ 14 000 personnes, mais bon, disons que la LNH a donné le bon chiffre…

Ça manquait tout de même de partisans dans les estrades du FLA Live Arena… et une chance qu’il y avait plusieurs fans du CH dans le lot. Ce n’est pas facile de remplir l’aréna des Panthers depuis quelques années… mais on était en droit de s’attendre à mieux hier soir. Les Panthers connaissent une saison exceptionnelle et le Canadien étaient en ville.


2. Chris Wideman a rapidement inscrit le premier but de la rencontre (2:32), en plus de récolter une mention d’aide un peu plus tard dans la rencontre. Tout ça à forces égales…

Mine de rien, Wideman a récolté 5 points lors de ses 4 derniers matchs… et 9 points à ses 9 dernières parties. Il est actuellement le cinquième meilleur pointeur de l’équipe (22 points)… et le premier chez les défenseurs. Que fera-t-on avec lui durant l’entre-saison? Prolongera-t-on son contrat afin d’en faire le 6e/7e défenseur de l’équipe?

(Crédit: NHL.com)

3. Jesse Ylonen a récolté un deuxième point en autant de matchs depuis son rappel (malgré moins de huit minutes passées sur la patinoire).

4. Christian Dvorak a été utilisé trois secondes de moins que Suzuki, l’attaquant le plus sollicité hier soir. Il s’agissait d’un quatrième point en autant de rencontres pour Dvorak, qui joue du bon hockey présentement.

5. Justin Barron (20:43) a réalisé que les Panthers forment une excellente équipe de hockey. Barron a récolté son premier point dans la LNH, mais il a aussi commis plusieurs revirements, dont certains coûteux. Encore hier, il a flirté entre calme et nonchalance lors de ses présences sur la patinoire. Espérons qu’il parviendra à trouver un style de jeu calme qui ne le mettra pas dans l’embarras. Ça allait vite par moments pour lui hier soir…

6. Alexander Romanov a encore une fois été TRÈS utilisé hier soir : 25:56.

Voici d’ailleurs son temps de jeu lors des trois derniers matchs de l’équipe : 27:16, 24:05 et 25:56. On est loin du gars qui ne parvenait même pas à percer la formation de l’équipe en fin de saison l’an dernier (et parfois en séries).

7. Corey Schueneman, David Savard et Joel Edmundson (1 but, qu’il a dédié à son père décédé) ont connu de bons moments à la ligne bleue malgré le dur revers.

8. Nick Suzuki (moins-3), Joel Armia (moins-3), Paul Byron (moins-3), Mike Hoffman (moins-2), Jake Evans (moins-2) et Cole Caufield (moins-2) ont tous connu des difficultés défensivement. Hoffman a notamment été coupable de plusieurs erreurs qui ont mené à des buts pour l’ennemi, en plus de commettre plusieurs erreurs sans la rondelle également. Non, il n’a pas su saisir sa chance aux côtés de Suzuki et Caufield sur la première ligne, lui. Est-ce que Martin St-Louis l’aime toujours autant?

Suzuki a tout de même récolté son 50e point de la saison (à son 67e match).


9. Aucun but n’a été marqué sur les unités spéciales hier soir.

10. Rem Pitlick n’était pas l’ombre de lui-même, ayant dû se battre avec la rondelle à de nombreuses reprises.

11. Toute l’équipe montréalaise a causé de nombreux revirements, notamment en sortie de territoire. Ça faisait longtemps que ça n’avait pas été aussi brouillon que ça dans la zone du CH…

Lors de certaines séquences précises, le Canadien de Martin St-Louis ressemblait au feu-Canadien de Dominique Ducharme.

12. Le quatrième trio montréalais a connu un excellent match dans l’ensemble. Mathieu Perreault (1 passe, plus-2), Laurent Dauphin (1 but, 1 passe, plus-1) et Jesse Ylonen (1 passe, plus-1) peuvent être fiers de leur match. même s’ils n’ont pas beaucoup été utilisés par le coach.

13. Jake Allen n’a bloqué que 39 des 45 lancers dirigés vers lui. À sa défense, je ne connais pas beaucoup de gardiens qui, dans les mêmes circonstances, auraient remporté le match d’hier.

14. On a très peu vu Josh Anderson dans la rencontre. Dommage…

15. Je ne crois pas que ce soit nécessaire de répéter l’expérience entraînement sur la glace pour remplacer le morning skate…

16. Les partisans du Canadien ont eu droit à un bon spectacle divertissant hier soir – surtout en fin de deuxième – et leur équipe a su se maintenir au 31e rang du classement général. C’est le meilleur des deux mondes. #Loterie #Repêchage

(Crédit: NHL.com)

Merci au Kraken et à sa victoire de 6 à 1 à Los Angeles lundi soir.

Mercredi chez le Canadien

Les joueurs du Canadien ont quitté en direction de la Caroline immédiatement après la rencontre d’hier. Ils sont arrivés à Raleigh un peu après 01h00. L’équipe s’entraînera donc vers 13h00 aujourd’hui, question de laisser tout le monde se reposer un peu. Il s’agira d’un premier entraînement sur la glace avec le Canadien pour Jordan Harris (que l’on devrait voir en uniforme la semaine prochaine à Montréal).

À noter que Harris a participé à la période d’échauffement hier soir.

Est-ce que Jake Evans, qui a chuté lourdement en fin de rencontre, sera en mesure de patiner aujourd’hui? De jouer demain? Je ne suis pas certain. Oui, Evans a évité le pire, mais il est tout de même blessé au haut du corps.

Ryan Poehling, qui a rejoint l’équipe en Floride, prendra-t-il sa place demain soir? Est-ce trop tôt?

Si ni Poehing ni Evans n’est en mesure de jouer, il faudra rappeler un autre attaquant d’urgence du Rocket (qui est au Manitoba). Cédric Paquette? Rafaël Harvey-Pinard?

Si Poehling ET Evans sont en mesure de jouer, il faudra retrancher Jesse Ylonen, rappelé d’urgence il y a quelques jours déjà. À suivre.

Le Canadien a un surplus de défenseurs, mais un manque d’attaquants.

Les Montréalais affronteront les Hurricanes demain, puis le Lightning samedi. Non, la semaine ne deviendra pas plus tranquille…

Jesperi Kotkaniemi, blessé lundi soir, risque de rater le duel face à son ancienne équipe. Dommage.

Toujours pas de nouvelles de Carey Price, qui avait comme plan de rejoindre l’équipe une fois son virus combattu…

Ah oui…

Petite mention à Joel Edumundson, qui se comporte VRAIMENT comme le capitaine sans « C » de l’équipe présentement. Est-ce lui qui le portera en 2022-23?

 

PLUS DE NOUVELLES