betgrw

Les Oilers congédient Jay Woodcroft

Voilà, c’est fait.

Ce qui devait arriver arriva. Jay Woodcroft a été congédié par les Oilers, et ce, malgré la victoire des siens, hier soir. Il s’agit du premier congédiement de la saison 2023-2024 dans la LNH.

C’est ce qu’Elliotte Friedman a publié sur son compte X.

Avec une fiche de 3-9-1, Edmonton est à l’avant-dernier rang de l’association Ouest.

Comme je l’ai mentionné plus haut, l’équipe a gagné hier contre le Kraken, mais la décision du congédiement a possiblement été prise avant la rencontre. La direction n’a peut-être pas aimé la façon dont l’équipe a agi, non plus. Est-ce que quelque chose s’est passé dans le vestiaire?

Qui sait?

Un poste d’entraîneur-chef vient de s’ouvrir, mais ce ne sera pas pour Patrick Roy. En effet, Kris Knoblauch, l’entraîneur du club-école des Rangers, bénéficiera d’une promotion. À titre intérimaire, Steve Smith le remplacera dans la LAH.

Knoblauch a été l’entraîneur de Connor McDavid dans la OHL.

Rappelons que l’ancien agent du 97, Jeff Jackson, est également employé chez les Oilers à titre de président.

Vraiment, on semble tout faire pour construire cette équipe autour du meilleur joueur au monde (avec raison). On devrait tout simplement renommer l’équipe : les Oilers de McDavid.

En plus de Woodcroft, Dave Manson a aussi été remercié. Paul Coffey, qui travaillait auparavant dans les bureaux de l’équipe, remplacera Manson derrière le banc.

Chose certaine, le congédiement de Woodcroft (même s’il était attendu par certains) ne fait pas l’unanimité. Après tout, ce n’est pas sa faute si ses (anciens) gardiens, notamment, n’ont pas fait le travail en ce début de saison.

Ceci dit, bien préparer son équipe, c’était sous sa responsabilité.

Malgré son congédiement, Woodcroft a fait bonne première impression à la barre d’une équipe de la LNH. Se trouvera-t-il du boulot bientôt?

Il n’a que 47 ans…

Prolongation

Depuis mai 2019, Ken Holland, qui écoule présentement la dernière année d’un contrat de cinq ans, a engagé pas moins de trois entraîneurs. Beaucoup d’entre eux ont perdu leur emploi en raison des déboires du club, mais le DG n’est pas parfait non plus. Après tout, c’est lui qui a été incapable au fil des années de trouver un gardien numéro un et des défenseurs.

Que ce soit par congédiement ou par non-renouvellement de contrat, il devrait ne pas revenir en 2024-2025. Avec un président au-dessus de sa tête, on doit penser qu’Holland vit sur du temps emprunté, lui aussi.

On peut aussi penser que ce n’est pas lui qui a décidé du changement derrière le banc.

PLUS DE NOUVELLES