Les joueurs des Hurricanes ont fouillé dans leurs poches pour mieux payer David Ayres

Tout le monde a entendu parler de l’histoire du chauffeur de zamboni des Marlies qui est venu aider les Hurricanes à vaincre les Maple Leafs à Toronto. Tout le monde!

David Ayres a fait le tour des médias nord-américains depuis. Il a même été invité par les Hurricanes afin de souligner son exploit. Une équipe de la ECHL a même tenté de spinner là-dessus en lui offrant la job de chauffeur de zamboni d’urgence lors de ses matchs à domicile, hehe.

Par contre, les dirigeants et les Gouverneurs de la LNH analyseront d’autres situations afin de rendre un gardien d’urgence de meilleure qualité disponible en cas de blessure/maladie aux deux gardiens de chaque équipe un soir donné. Mais bon, personne ne pourra effacer cette soirée dans la mémoire de David Ayres… de même que dans celle de tous les fans (et haters) des Leafs.

Ayres a touché un salaire de 500 $ pour avoir dû enfiler son équipement et participer au match entre les Hurricanes et les Maple Leafs. On va s’entendre que ce n’est pas beaucoup… même si l’expérience a une valeur inestimable.

Or, les joueurs des Canes ont vraiment été cool avec Ayres et ce, du début à la fin de son aventure. Ils l’ont mis en confiance lorsqu’ils l’ont vu débarquer sur la patinoire, lui indiquant de ne pas s’en faire avec le nombre de buts qu’il allait accorder et de simplement penser à s’amuser. Ils ont répété ceci dans le vestiaire entre la deux et la trois.

Ils ont célébré avec lui après la rencontre.

Et ils se sont cotisés après le match afin de donner un peu d’argent supplémentaire à Ayres.

C’est Sebastian Aho qui a avoué ceci au média finlandais IIlta-Sanomat.

« Oui, nous lui avons remis un peu plus d’argent de nos poches. » – Sebastian Aho.

James Reimer et Ron Brind’Amour ont également offert un petit cadeau spécial à Ayres.

Non, Ayres n’est pas prêt d’oublier cette journée spéciale de sitôt. Et moi non plus, soit dit en passant…

À noter qu’Ayres, un ancien partisan des Bruins, a reçu une greffe du rein il y a 15 ans. Si on lui avait dit à l’époque qu’il jouerait un jour un match dans la LNH, il ne l’aurait jamais cru. Et pourtant…

PLUS DE NOUVELLES