Les futurs acheteurs des Alouettes n’auraient pas de plan

Tous les signes pointent vers le fait que les Alouettes ont enfin trouvé un groupe d’acheteurs avec lequel il sera possible de conclure une entente : les frères Lenkov. L’un est avocat à Los Angeles, l’autre est producteur à Hollywood. Engloutis par le mode de vie de la Côte-Ouest américaine, Jeffrey et Peter Lenkov ont mentionné à La Presse hier que les Alouettes faisaient partie de leurs souvenirs d’enfant, eux qui ont grandi à Laval.

Est-ce que c’est une bonne nouvelle pour l’organisation montréalaise si elle est acquise par ces deux hommes?

Éric Lapointe et Clifford Starke, qui sont désormais hors de la course pour l’achat du club, ne croient pas, selon une entrevue parue dans La Presse ce matin. Lapointe a été assez critique des frères, précisant qu’ils ne connaissaient rien au football canadien et qu’ils n’avaient aucun plan concret afin de ramener des partisans dans les estrades, bien qu’ils aient mentionné s’être entourés de professionnels qui savent comment opérer une équipe sportive.

«Ils n’ont aucune connaissance de la Ligue canadienne. […] On s’est parlé jusqu’à 1 h du matin avec une firme d’investissement, on était deux sur l’appel de mon côté, on essayait de les faire parler de leur plan, mais ils n’avaient rien… Quand je dis pas de plan, c’est zéro plan.»

Clifford Starke et Vincent Guzzo ont tellement été frustrés par le processus qu’ils ne souhaitent plus faire l’acquisition des Alouettes, mais ce n’est pas la même chose pour Éric Lapointe. L’ancien joueur refuse d’abandonner l’idée et se croise les doigts pour que la LCF change son fusil d’épaule à propos des frères Lenkov.

«Il y a tellement de belles choses à faire avec cette équipe-là. Je vois les choses aujourd’hui de la même manière qu’il y a 18 ans. Je garde l’envie de faire quelque chose d’exceptionnel avec l’équipe et les gens de la province.»

Jeffrey et Peter seront au stade Percival-Molson pour le match entre les Alouettes et les Eskimos, aujourd’hui. Le processus continue d’avancer et selon La Presse, nous en sommes au processus d’examen de finances et des opérations de l’équipe, en voie de finaliser une entente avec la ligue.

PLUS DE NOUVELLES