Les Coyotes ne pourront pas mettre leur logo au centre de la glace dans leur nouvel aréna

Depuis quelques mois, la gestion des Coyotes de l’Arizona semble être sortie tout droit d’un véritable cirque. En plus d’une équipe qui n’est pas compétitive sur la glace, il semble y avoir une nouvelle ridicule qui sort aux deux semaines concernant le bébé de Gary Bettman.

Le gros dossier cette saison, c’est au niveau de l’aréna dans lequel les Coyotes joueront leurs matchs à domicile dès l’an prochain. Ils ont été expulsés de leur ancien domicile, le Gila River Arena, et le plan est de jouer dans un aréna de 5000 places (celui de l’université d’Arizona State, dans lequel ils devront adapter leur horaire en fonction des matchs des Sun Devils) pendant quelques années avant de déménager à Tempe dans un vrai aréna de la LNH.

Est-ce que ce projet verra le jour? J’y crois de moins en moins.

Or, encore une fois ce soir, les Coyotes trouvent le moyen de se couvrir de ridicule. En effet, on apprend ce soir qu’ils n’auront même pas le droit de mettre leur logo au centre de la glace de leur nouveau domicile. J’aimerais vous dire que c’est un canular, mais malheureusement, ce ne l’est pas.

En effet, l’entente signée avec l’université d’Arizona State convient que la glace ne doit pas être modifiée lorsque les Coyotes emprunteront l’aréna. En effet, l’université ayant des ententes avec des compagnies pour de la publicité, ils ne permettront pas aux Coyotes de risquer de mettre fin à ces contrats.

Les bandes pourront être modifiées, par exemple, mais les Coyotes seront limités dans le nombre de publicités qu’ils pourront vendre et auront besoin de l’approbation de l’université pour mettre une publicité pour de l’alcool.

On apprend également que les Coyotes devront suivre une « clause de bon comportement ». Ainsi, si jamais l’équipe ou son propriétaire, Alex Meruelo, se retrouvent dans les manchettes pour les mauvaises raisons (scandale, non-respect des ententes, défauts de paiement, etc.), l’université se réserve le droit d’expulser les Coyotes à tout moment.

Encore une fois, vous n’avez aucune idée à quel point j’aimerais vous dire que tout ça n’est qu’une blague, mais c’est bel et bien vrai.

Bien sincèrement, les Coyotes n’ont pas l’air d’une franchise sérieuse en ce moment. Ils ne font que se couvrir de ridicule sans arrêt et la franchise est l’équivalent d’une dent cariée dans une mâchoire (la LNH, dans ce cas-ci). Gary Bettman semble trop borné pour mettre fin au projet, mais combien d’annonces du genre pourra-t-il tolérer encore?

Rappelons que (le contrat de) Shea Weber devrait être échangé aux Coyotes d’ici quelques semaines étant donné que l’équipe n’est pas prête à dépenser d’argent et qu’elle doit atteindre le plafond plancher salarial. Je plains sérieusement les joueurs et les membres du personnel hockey de l’organisation, qui sont malheureusement pris dans un tel cirque.

Bref, on se revoit dans plus ou moins deux semaines pour un autre développement ridicule concernant les Coyotes? Misère…

PLUS DE NOUVELLES