Les Bruins ont une stratégie particulière en vue du retour au jeu

Comme le titre l’indique, les Bruins auraient une stratégie en vue du retour au jeu, soit de reposer des éléments lors du premier tour. Le pilote de ce groupe, Bruce Cassidy, a évoqué cette possibilité lorsqu’il a été question du « plan » de l’équipe pour la reprise des activités. C’est simple, lorsque ça reprendra, les Bruins feront partie du groupe qui bataillera pour établir les positions de 1 à 4 (du côté de l’Est). À partir de là, ça donne une option de plus à Cassidy pour préparer les siens en vue des matchs éliminatoires, mais du même coup, les joueurs qui ne joueraient pas ne reprendraient pas leur forme de match. Ça reste une donnée très importante dans l’équation.

C’est un peu plate pour ce groupe, qui a terminé la saison écourtée au premier rang de toute la ligne, mais ce scénario a été voté en majorité, donc l’équipe avance en ce sens.

«On pourrait certainement reposer des joueurs. Tuukka devrait jouer, mais nous sommes aussi très confiants lorsque Jaroslav est devant le filet. Même si ces trois parties pourraient aider à retrouver un certain synchronisme, je ne pense pas que nos vétérans joueront les trois parties. La pause a été très longue et les risques sont présents. Je ne pense pas que nous serons la seule équipe à aborder cette approche lors de ce tournoi à la ronde.» – Cassidy

Le coach en chef des Oursons a toutefois précisé que si des vétérans désiraient jouer les trois matchs pour le classement, il les écouterait sans problème. Pour Cassidy, ces trois rencontres-là sont plutôt un camp d’entraînement qu’autre chose, comme beaucoup d’entraîneurs d’ailleurs. Mais en même temps, les joueurs auront peu de temps devant eux afin de se dérouiller les articulations avant que le « gros » hockey commence officiellement. Du hockey de séries, c’est ardu en maudit sur le corps d’un athlète.

Bref, il ne faut pas omettre une donnée capitale chez les Bruins, soit les vétérans de plus de 30 ans qu’on y retrouve (6 au total) : Tuukka Rask (33 ans), Patrice Bergeron (34), Brad Marchand (32), David Krejci (34), Jaroslav Halak (35) et Zdeno Chara (43). On peut donc comprendre Cassidy de réfléchir à un tel plan, celui de reposer certains joueurs.

PLUS DE NOUVELLES