Le Titan d’Acadie-Bathurst pourrait déménager à Longueuil

Cet après-midi, Stéphane Leroux nous a appris que le Titan d’Acadie-Bathurst était sur le point d’être vendu. Selon ses informations, Steve Leal, président et propriétaire de Fix-Auto, serait le nouveau proprio.

Rien n’est encore officiel, mais il pourrait aller chercher 60 % de la franchise.

La franchise là-bas ne fonctionne pas très bien. Malgré une Coupe Mémorial dans les dernières années, le club ne va nulle part au niveau monétaire, au niveau des assistances et très souvent sur la glace.

Même Serge Thériault (qui préside les actionnaires du club) est conscient du fait que le club en arrache.

Nous aimerions assurément voir l’équipe rester à Bathurst, mais l’appui des fans est primordial.

À 1500 ou 1600 spectateurs de moyenne par match c’est difficilement viable! – Serge Thériault

Notons que Doug Marshall, un spécialiste des statistiques avancées, pourrait devenir le DG là-bas, même si en ce moment, c’est Sylvain Couturier qui est en charge du Titan.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que M. Leal aimerait bien déménager le club dans le coin de Montréal, plus précisément à Longueuil, sur la Rive-Sud. Un aréna devrait donc être construit pour accueillir une équipe.

On peut penser que dans trois ans, le déménagement pourrait se faire. Mais ça ne se ferait pas avant puisque le club n’ira pas jouer à Verdun dans l’Auditorium en attendant, par exemple.

La question à se poser, c’est de savoir si ça fonctionnerait puisque le hockey de la LHJMQ dans le coin de Montréal a rarement fonctionné. L’Armada est un contre-exemple, mais normalement, c’est plus difficile.

Le Rocket de Montréal, le Junior de Montréal, le Titan de Laval, les Chevaliers de Longueuil, le Junior de Verdun, le National de Rosemont, les Maple Leafs de Verdun et les Éperviers de Verdun sont parmi les équipes de la région qui n’ont pas réussi à survivre en raison du Canadien de Montréal.

Est-ce que le Titan de Longueuil (que je vais appeler ainsi pour les besoins de la cause) fonctionnerait? Est-ce que d’avoir deux gros clubs sur la Rive-Nord (si on tient compte du Rocket de Laval) et un à Longueuil saturerait le marché? Ça reste à voir.

En rafale

– En parlant de Montréal.

– Exact.

– Des nouvelles de Kaiden Guhle.

– Quand même.

– De la COVID-19 à Boston.

PLUS DE NOUVELLES