Le Rocket de Laval dispose facilement des Americans de Rochester

Le Rocket de Laval accueillait les Americans de Rochester pour son septième match de la saison.

Depuis le début de la campagne, Laval connaissait beaucoup de difficultés. Le Rocket avait une fiche de 1-4-1 avant le début de la rencontre.

Grâce au brio de plusieurs joueurs, dont Xavier Simoneau et Peter Abbandonato, le Rocket a dominé ses adversaires par la marque de 8-1.

Dans la victoire, Cayden Primeau a réalisé 31 arrêts, Xavier Simoneau a réussi un tour du chapeau à la Gordie Howe et Danick Martel a récolté trois mentions d’aide.

Voici l’alignement que présentait le Rocket pour la rencontre.

En première période, c’était plus tranquille. Le Rocket a tout de même su s’inscrire au pointage en début de rencontre.

Peter Abbandonato a ouvert la marque avec son premier de la saison.

Mis à part le but du numéro 98 et une pénalité de chaque côté, rien de bien important n’est arrivé. Les Americans ont touché à deux reprises le poteau lors de leur seul avantage numérique de la première période.

Au tout début du deuxième engagement, Rochester a créé l’égalité avec un but de Brandon Biro. Moins de trois minutes plus tard, c’est là que la machine s’est ouverte pour le Rocket, lui qui ont inscrit six buts sans riposte.

Pour débuter le massacre, Jan Mysak a inscrit son premier de la saison, lui aussi, sur une belle pièce de jeu de la part d’Alex Belzile.

Xavier Simoneau s’est signalé un peu plus tard, mais avec un combat, contre un géant de 6 pieds 5 pouces, Brett Murray.

Décidément, c’était la soirée des premières pour les joueurs du Rocket. Après qu’Abbandonato et Mysak aient inscrit leur premier de la campagne, c’était au tour de Justin Barron d’inscrire son premier avec Laval, grâce à un tir de l’enclave. Anthony Richard et Madison Bowey ont été complices sur le but.

Quelques minutes plus tard, Xavier Simoneau a fait scintiller la lumière rouge en avantage numérique, lui qui a fait dévier un tir de Jesse Ylonen.

Il a porté la marque du Rocket à 4-1. C’est d’ailleurs sur ce pointage que la deuxième période s’est terminée.

Si les Americans croyaient avoir un peu de repos en troisième période, ils se sont trompés royalement puisque Laval a poursuivi sur sa lancée.

Deux minutes d’écoulées au dernier vingt, et Lucas Condotta récolte son deuxième point de la rencontre en complétant une passe d’Abbandonato sur un deux contre un.

Cinq minutes plus tard, Corey Schueneman a porté la marque à 6-1 grâce à un tir dans la partie supérieure.

Sur la séquence, Simoneau a récolté une mention d’aide, lui permettant de compléter son tour du chapeau à la Gordie Howe. Pour un joueur d’à peine 5 pieds 7 pouces, faire un tour du chapeau à la Gordie Howe c’est plutôt inusité.

Brandon Gignac a récolté aussi son deuxième point du match sur le but de Schueneman.

C’est ainsi que s’est terminé la soirée de travail d’Ukko-Pekka Luukkonen, qui a été chassé de la rencontre après avoir accordé six buts sur 25 tirs. Michael Houser est venu en renfort.

Pas moins de six joueurs du Rocket ont inscrit leur premier filet de la saison lors de cette rencontre (Abbandonato, Mysak, Barron, Simoneau, Condotta et Schueneman).

Heureusement pour le Rocket, le changement de cerbère ne semble pas les avoir affecté beaucoup.

Rien n’allait plus pour Rochester. Avec un peu plus de cinq minutes à faire à la rencontre, Anthony Richard s’est signalé lors d’une échappée en désavantage numérique.

Danick Martel a récolté sur le but sa troisième passe du match.

Finalement, avec un peu plus d’une minute à faire, Justin Barron a inscrit son deuxième but de l’affrontement. Abbandonato et Schueneman ont été complices sur le but.

Au total, sept joueurs du Rocket ont récolté au moins deux points, dont deux qui ont amassé trois points. Abbandonato et Martel se sont tous inscrits sur la feuille de pointage à trois reprises.

Dans la victoire, Cayden Primeau a tout de même été solide. Il a réalisé 31 arrêts sur 32 tirs.

Même si Laval a dominé au chapitre des buts, la colonne des tirs était plutôt similaire entre les deux clubs. Le Rocket a tout de même eu l’avantage 35-32 à ce chapitre. Au deuxième engagement, Rochester a tout de même inscrit 15 tirs au but, contre 13 de la part de ses adversaires.

La troupe de Jean-François Houle cherchait à retrouver le chemin de la victoire.

Je crois qu’il ne sera pas déçu du tout de cette magnifique performance d’équipe, où tout le monde a ajouté son grain de sel.

Prochain affrontement du Rocket, samedi le 29 octobre pour un match revanche entre les deux équipes.

Les Americans voudront fort probablement rebondir de cette défaite humiliante. Un affrontement qui risque d’être fort intéressant.

En Rafale

– Il a d’ailleurs inscrit le but de la victoire.

– L’ancien des Raptors atteint tout un plateau.

– Malheureusement, les Raptors se sont inclinés devant la prestation incroyable de Tyrese Maxey.

– Une sixième victoire consécutive qui place le gardien dans un club sélect.

– Vanecek s’est signalé ce soir!

PLUS DE NOUVELLES