Le Rocket bombarde les Marlies, mais s’incline en prolongation

Le Rocket de Laval affrontait les Marlies de Toronto ce soir au Centre Bell et nous avons eu droit à toute une rencontre.

La première période de jeu a été plus tranquille alors qu’aucun but n’a été marqué dans le premier vingt. Les deux formations ont eu de très bonnes occasions de marquer, mais aucune d’entre elles n’a été capable de capitaliser sur ses chances.

Le fait saillant de cette première période a été celui-ci, alors que le gardien Michael McNiven a réalisé l’arrêt de l’année chez le Rocket :

Les Marlies ont trouvé le fond du filet tôt en deuxième et ce fut le seul filet marqué dans cette période. Le Rocket a toutefois dominé outrageusement ses adversaires au chapitre des tirs au but.

C’est lors du troisième engagement que les choses ont commencé à débouler. Premièrement, Xavier Ouellet a ramené tout le monde à la case départ à l’aide d’un plomb de la ligne bleue :

Quelques instants plus tard, Yannick Veilleux a poursuivi sur sa belle saison en déviant le tir du défenseur du Rocket. Le pointage était ainsi de 2 à 1 en faveur de Laval :

Après avoir vu l’adversaire marquer quelques secondes après le but de Veilleux, ce dernier a décidé qu’il n’avait pas dit son dernier mot alors qu’il a inscrit son deuxième but de la rencontre :

Les Marlies ont créé l’égalité en fin de rencontre pour forcer la prolongation et sont venus gâcher la fête en l’emportant à l’aide d’un but Nic Petan.

Marque finale : 4-3 Marlies.

Malgré la défaite, le Rocket s’assure du trophée Frank S. Mathers, annuellement attribuée au vainqueur de l’association canadienne saison régulière de la Ligue américaine de hockey.

PLUS DE NOUVELLES