Le retour de Christian Folin à Montréal est bientôt arrivé

Samedi dernier, Christian Folin, qui est chez le Rocket pour fins de conditionnement, a joué son meilleur match sous la gouverne de Joël Bouchard. Avant la rencontre de samedi, contre les Thunderbirds de Springfield, Folin affichait un différentiel de moins-4, lui qui connaissait toute sorte de difficultés, tant offensive que défensive. Par contre, selon Bouchard, Folin a joué son meilleur match de remise en forme lors du week-end, ce qui est très positif pour le Suédois. Quoique le Canadien pourrait le soumettre au ballottage pour qu’il se retrouve avec le Rocket pour de bon dans 24 heures (s’il n’est pas réclamé). Ce qui voudrait dire qu’un rappel officiel ne pourrait pas avoir lieu…

En six duels, il n’a pas noirci la feuille de pointage, mais il a repris un certain rythme, ce qui pourrait lui permettre de retrouver un poste de septième défenseur chez le Canadien (les chances sont minces)…. Ai-je besoin de vous remémorer qu’au moment de composer ce billet, Claude Julien tente de trouver un défenseur à l’interne pouvant assurer un rôle « important »? Actuellement, la réponse est assez négative (à la suite des essais de Gustav Olofsson et Otto Leskinen)… et elle ne sera pas plus positive avec Folin.

Cale Fleury est clairement en avant de Folin dans la hiérarchie du Canadien. 

Tout ça pour indiquer que Folin devrait jouer son dernier match avec le Rocket ce soir contre les Monsters de Cleveland pour ensuite être retourné chez le Canadien à la suite de la joute de ce soir ou demain matin.

Le Canadien de Montréal a envoyé Folin à Laval le 27 novembre dernier, lui qui n’avait pas joué depuis le 19 octobre dans une joute de la LNH. Il se retrouvait avec le club-école pour une période de 14 jours afin de retrouver la forme… Disons que ce n’est pas évident d’être sur la passerelle pendant une aussi longue période sans jouer un seul match. Les pratiques, c’est bien beau, mais ce n’est pas ça qui te met en forme de match.

Folin reviendra-t-il à Montréal pour retrouver les gradins, ou pour jouer quelques rencontres pour tester son utilité « potentielle »? Jusqu’ici, avec le grand-club, il n’a récolté qu’une seule mention d’assistance en cinq matchs. Mine de rien, en 50 joutes avec le Canadien, Folin n’a toujours pas réussi à faire scintiller la lumière rouge. Souhaitons-lui que ça arrive.

PLUS DE NOUVELLES