Le refus d’abandonner des troupes montréalaises

C’est pas fini tant que c’est pas fini…

Toujours vivant…

Refus d’abandonner…

Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir…

La magie est revenue…

Il y aura un cinquième match…

Le Canadien a sauvé sa saison… il n’a pas dit son dernier mot…

Sortez votre phrase clichée préférée. Elles sont (presque) toutes bonnes ce matin.

Et autant les effets Ducharme, Romanov et Evans peuvent être incantés.

Reste que si le Canadien est parvenu à remporter ce match #4, qu’il a évité le balayage et qu’il a forcé la tenue d’un cinquième match (demain soir à Tampa), c’est SURTOUT à cause de Carey Price.

Le #31 n’avait pas l’air du gardien de but peu confiant et dans le doute des trois derniers matchs (et d’une partie de la saison régulière). Hier, Price ressemblait au gardien calme et en contrôle des trois premières rondes. Tellement calme et qu’il a oublié de célébrer la victoire des siens en prolongation…

Hier soir, Carey Price a sauvé les meubles à plusieurs reprises et il a mis Andrei Vasilevskiy dans sa petite poche arrière… pour la première fois de la série, et pour la première fois depuis des années. Price a ENFIN battu le Lightning et Vasilevsly a ENFIN perdu face au Canadien. Est-ce le début de quelque chose? Ou simplement le retour du balancier (et la Loi du Nombre)?

Price a bloqué 32 des 34 tirs dirigés vers lui, alors que Vasilevskiy n’en a arrêté que 18 sur 21. Le gardien montréalais a donné une véritable chance de l’emporter aux siens, contrairement au gardien du Lightning. Les Montréalais avaient justement besoin de voir ce Carey Price -là devant eux pour se remettre à y croire pour vrai.

Le Canadien a aussi pu compter sur le brio de son infériorité numérique (parfait en cinq occasions), sur la robustesse de ses défenseurs, sur du sang neuf efficace, sur son opportunisme, sur sa résilience… et sur la chance. Les lucky bounces, ils ont enfin été du côté des Habs.

Qu’est-ce que je retiens aussi de cette première victoire en finale de la Coupe Stanley depuis des décennies?

1. Le Canadien n’est plus qu’à trois victoires de remporter la Coupe Stanley. Ses probabilités de lever le lourd trophée après un match #7 endiablé à Tampa dimanche sont par contre de seulement 6,5 % ce matin. Il va falloir bâtir sur la victoire d’hier soir et aller l’emporter dans la forteresse du Lightning demain soir. Si on y parvient, tout deviendra possible avec un sixième match au Centre Bell. Mais ce ne sera pas évident d’empêcher le Lightning de soulever la Coupe devant son monde demain soir…

Non! Battre le Lightning trois autre fois d’ici dimanche ne sera pas une mission facile.

2. Nikita Kucherov doit s’en vouloir encore ce matin. Il avait la Coupe au bout de son bâton en prolongation…

Ceci dit, maudit qu’il est talentueux Kucherov. Le Canadien – notamment Joel Edmundson – doit continuer de le frapper car il s’agit là du seul moyen de le déconcentrer de son objectif.

3. Les partisans dans les rues alentour du Centre Bell ont célébré de belle façon le but de Josh Anderson en prolongation.

Heureusement, il n’y a pas eu de réels débordements après la rencontre. La police n’a pas connu une soirée très difficile. Bravo Montréal.

4. Si seulement le CH était parvenu à remporter le match #2 (qu’il a dominé). Ce serait 2 à 2 dans la série…

5. Cette équipe n’abandonne jamais. Les joueurs se sont soudés pour tuer le quatre minutes décerné à Shea Weber en fin de troisième période (et en début de prolongation). Ils n’ont pas baissé les bras devant l’ampleur du défi (quatre victoires consécutives à aller chercher) et ils ont tout donné ce qu’ils pouvaient hier soir. On doit le souligner et être fier d’eux.

Shea Weber ne passera pas l’été à s’en vouloir pour sa punition.


6. Quel match incroyable de Josh « Tough Guy » Anderson! Anderson a inscrit le premier but de la rencontre, évitant ainsi aux siens de jouer du hockey de rattrapage, et il a donné la victoire aux Habs en prolongation. Pat Maroon, qui a enguirlandé Anderson lors des premiers matchs à Tampa Bay, était à quelques pieds d’Anderson lorsqu’il a inscrit le premier but de la rencontre. Belle façon de répondre à ton « agresseur », Josh!

À noter que le premier but d’Anderson hier a permis au Canadien de mener au pointage pour la première fois de la série seulement (au match #4).

7. Tuer le quatre minutes de Weber a permis au CH d’avoir du momentum (et d’encore une fois vaincre l’adversité). Est-ce que cette victoire lui permettra de transporter ce momentum en Floride? Est-ce que la mairesse de Tampa Bay va regretter son souhait initial (que le Lightning perde hier pour pouvoir gagner la Coupe à la maison)? #BeCarefulWhatYouWishFor

8. Brendan Gallagher avait promis la victoire (ou presque). Hier, il a peut-être terminé sa soirée de travail avec des zéro partout, mais il a été la chercher, cette victoire. #Leader

9. Alexander Romanov a inscrit son premier but en 54 matchs (et son premier en séries) en troisième période. Il n’a passé que 12:16 sur la patinoire, mais il a fait la job. Brett Kulak aussi. Est-ce que le CH serait mieux positionné dans cette finale si Romanov et Kulak avaient remplacé Merrill et Gustafsson plus tôt dans l’été?

10. Jake Evans a connu tout un match à la place de Jesperi Kotkaniemi. Il a récolté une mention d’aide sur le but de Romanov et il a très bien fait dans l’ensemble. Le brio d’Evans n’enlève rien au talent de KK, ceci dit…


11. Phillip Danault a été magistral hier soir. Il a passé 20 minutes sur la glace, dont 5:46 à court d’un homme. Il s’est encore une fois sacrifié (offensivement et physiquement) pour l’équipe.

12. Cole Caufield a récolté deux mentions d’aide, dont celle sur le but vainqueur. Ça lui fait trois points obtenus en prolongation depuis le début des séries (un record pour un joueur recrue dans la LNH). Nick Suzuki a quant à lui servi une passe parfaite à Josh Anderson sur son premier but. Bref, ce nouveau trio formé pour l’occasion a connu du succès. Anderson doit trouver que Suzuki est un bien meilleur passeur que Kotkaniemi…

13. Une erreur coûteuse (sortie de zone molle de Jeff Petry menant au deuxième but des Bolts) a encore une fois failli donner la victoire au Lightning hier soir. Il va falloir cesser de provoquer des revirements évitables.

14. Le CH a marqué en première malgré une période difficile, alors que le Lightning a fait la même chose en deuxième, lui. Ça s’égalise.

15. Le Canadien n’a pas marqué en power play, malgré l’entraînement complet à le pratiquer la veille. Il faut dire que le CH n’a eu qu’un seul power play (contrairement à cinq pour le Lightning).

16. Le Lightning a eu beaucoup plus de chances de marquer que le Tricolore hier soir. Une chance que Carey Price était redevenu le Carey Price des beaux jours…


17. Tyler Toffoli a encore une fois été blanchi de la feuille de pointage. Il n’a toujours pas inscrit un seul point depuis le début de la série finale, affichant un différentiel de moins-6. Toffoli n’a pas récolté un seul point lors de ses huit dernières rencontres…

18. Shea Weber (4) et Ben Chiarot (9) ont frappé comme des trains hier soir. Parlez-en à Brayden Point…

Chiarot a aussi été excellent à court d’un homme, étant sur la patinoire pour près de huit minutes sur 10.

19. Ça a brassé beaucoup durant ce match, surtout à la fin des périodes réglementaires.

20. La présence de Patrick Roy, Yvan Cournoyer et Guy Lafleur (sans leur masque, mais bon) a assurément servi à motiver la foule (qui elle, doit aider à motiver les joueurs). Et je suis pas mal certain que la présentation des trois légendes de l’organisation avant la rencontre a également motivé quelques gars…

Mardi chez le Canadien

Les joueurs du Canadien ne s’entraîneront pas ce matin. certains d’entre-eux rencontreront les médias vers 9h30, avant de voir l’équipe s’envoler vers Tampa Bay en vue du match #5 de demain soir.

Espérons que la tempête tropicale Elsa, qui doit frapper le sud de la Floride aujourd’hui et demain, ne viendra pas scrapper les plans…

Il y a fort à parier que Dominique Ducharme enverra le même alignement dans la mêlée demain soir à Tampa. #AucunChangement

Chez le Lightning, il sera intéressant de surveiller si Alex Killorn sera en mesure de reprendre sa place dans l’alignement. Si oui, est-ce que Mathieu Joseph, qui fait très bien depuis son insertion, sera l’agneau sacrifié?

Il reste encore ÉNORMÉMENT de travail à accomplir si le Canadien souhaite boire du champagne dans la Coupe Stanley. Il devra gagner demain à Tampa, vendredi à Montréal, puis dimanche à Tampa.

Y croyez-vous?

PLUS DE NOUVELLES