Le grand frère de Lane Hutson sera au camp de développement des Maple Leafs

L’an dernier, au repêchage, le Canadien a sélectionné Florian Xhekaj. Il est rare qu’un choix de quatrième ronde retienne l’attention, mais à Montréal, ça a évidemment fait jaser étant donné qu’il est le petit frère d’Arber.

On a réuni la famille, en gros.

Cela dit, Florian n’est pas le seul frère de joueur du CH dans le monde du hockey professionnel. On sait que Ryan Suzuki roule sa bosse dans l’organisation des Hurricanes depuis quelques années et que Morgan Barron évolue avec les Jets.

Par contre, il y a quelques années, voir Brock Caufield, le grand frère de Cole, rejoindre les Maple Leafs avait fait jaser. Évidemment, personne ne blâmait le kid, mais c’était drôle de le voir aller rejoindre le rival du Canadien.

Il a passé l’année dans la ECHL (puis dans la LAH quand les Growlers ont cessé leurs activités).

Or, il semblerait que les Leafs ont pris goût à «voler» les frères des joueurs du CH, alors que selon Grant McCagg (et confirmé par Cole Hutson, le petit frère de Lane) lors du Recrutes Draftcast, Quinn Hutson (le grand frère des deux) sera au camp de développement des Maple Leafs.

Ce qu’il faut savoir, c’est que Quinn Hutson n’est pas un espoir aussi prometteur que ses deux jeunes frères. À 22 ans, l’attaquant ne semble pas nécessairement destiné à jouer dans la LNH, même s’il a inscrit 36 points en 40 matchs à Boston University (avec Lane) dans la NCAA l’an dernier.

Cela dit, il pourrait possiblement devenir un bon joueur dans la LAH, ce qui n’est pas mauvais non plus.

On peut toutefois se demander si, après avoir «volé» Quinn, les Maple Leafs pourraient être tentés de «voler» Cole Hutson au prochain repêchage. Le défenseur, dont le style n’est pas loin de celui de Lane, devrait sortir à quelque part entre la fin du premier tour et le début du second.

Il est une potentielle cible pour le CH au 26e rang (si ce choix-là n’est pas échangé)… mais les Leafs pourraient couper l’herbe sous le pied de leur rival en le sélectionnant avec leur propre choix de première ronde, le 23e de l’encan. Et si le CH ne le sélectionne pas au 26e rang, il sera presque assurément parti à son prochain tour de parole, prévu pour le 57e rang (choix de l’Avalanche acquis en retour d’Artturi Lehkonen). Rappelons que le CH n’a pas son propre choix de deuxième tour, qui a été échangé aux Coyotes contre Christian Dvorak (et qui appartient maintenant aux Jets).

Notons d’ailleurs que lors de cet entretien, Cole a affirmé qu’il mesure près de 5 pieds et 11 pouces, mais qu’on ne le verra pas faire les tests au Combine étant donné qu’il se remet encore d’une petite blessure.

Ce sera donc à surveiller, mais après Brock Caufield, les Leafs pigent au sein de la famille Hutson. Hâte de voir si on y pigera deux fois plutôt qu’une…

En rafale

– Évidemment.

– Jarome Iginla ne se mêle pas des discussions chez les Flames au sujet de son fils, Tij.

– Parlant du repêchage.

– Bien mérité.

– Coup dur à Toronto.

– Bonne lecture.

PLUS DE NOUVELLES