Le CH ne peut compléter la remontée après une épouvantable deuxième période

Après une grosse victoire en tirs de barrage lundi soir face aux Flames, le Canadien s’arrêtait à Ottawa le temps d’un match pour y affronter les Sénateurs.

Cole Caufield, qui avait quitté le match lundi soir, était à son poste ce soir, et Jonathan Drouin effectuait un retour au jeu. Rem Pitlick sautait son tour, lui.

Pour ce qui est des Sénateurs (qui sont bien amochés eux aussi), voici à quoi la formation ressemblait :

En première période, le Canadien était en grande forme. La troupe de Martin St-Louis a obtenu plusieurs belles chances de marquer, mais au final, elle n’a pas su concrétiser.

Et encore une fois, l’avantage numérique a pu sauter sur la glace suite à ce geste de Thomas Chabot, mais il n’a pas su marquer.

Bref, une première période où le CH a eu ses chances, mais où il n’a su concrétiser.

En deuxième, ceci dit, ce fut au tour des Sénateurs de profiter des largesses du Tricolore, qui a possiblement disputé sa pire période de la saison. Entre pénalités et jeu peu inspiré, le Canadien s’est fait marcher dessus par ses adversaires.

En tout début de période, c’est Shane Pinto qui s’est inscrit à la marque.

Et quelques minutes plus tard, alors que les Sénateurs profitaient d’un avantage numérique, Drake Batherson y a été d’un geste assez acrobatique pour doubler l’avance des siens.

On ne voit pas ça à tous les jours, disons.

Puis, quelques minutes plus tard, ce fut au tour de Brady Tkachuk de déjouer Samuel Montembeault. Sur la séquence, Alex DeBrincat obtenait sa troisième mention d’assistance du match.

Bref, une période à oublier pour le Tricolore, qui avait toutefois la chance de se reprendre en troisième.

Et en fin de compte, c’est exactement ce qui est arrivé. En milieu de période, Jake Evans y a été d’une savante passe pour refiler le disque à Kirby Dach. Ce dernier n’a pas raté sa chance et a inscrit son 20e point de la saison.

Et quelques minutes plus tard, le CH a profité de son sixième patineur (les Sénateurs avaient pris une pénalité qui allait être appelée) pour réduire l’écart à un but. Suzuki a imité Evans avec une passe des ligues majeures pour alimenter Christian Dvorak.

Je ne sais pas si vous saviez qu’il avait un tir si puissant, mais je vous avoue qu’il m’a pris par surprise. Tout d’un coup, l’écart n’était plus que d’un but.

Et alors que le CH tentait de compléter la remontée, une pénalité douteuse décernée à Jordan Harris a coûté deux précieuses minutes aux Montréalais. On a retiré Samuel Montembeault en fin de match pour profiter d’un sixième attaquant, mais les Sens ont tenu le fort pour l’emporter.

Marque finale : 3-2 Ottawa

Le Canadien reprendra l’action dès demain, alors qu’il affrontera les pauvres Ducks, eux qui n’ont qu’un seul gain en temps réglementaire (en 30 matchs) depuis le début de la saison.

Prolongation

– Le Canadien a contrôlé le rythme du match pendant 40 minutes, mais en fin de compte, c’est son épouvantable performance en deuxième période qui aura dicté le résultat de la rencontre ce soir. C’est beau de voir que les gars ne se sont pas écrasés après une période médiane à oublier, ceci dit.

– Joel Armia a encore eu des chances ce soir, mais il n’a pas été en mesure de compléter. S’il continue de jouer comme il joue depuis deux matchs, ça viendra.

– Samuel Montembeault a connu une bonne performance, mais pas une performance exceptionnelle. Cela dit, il a été laissé à lui-même en deuxième période, et il n’est pas à blâmer pour la défaite. Il aura probablement droit à une journée de congé demain face aux Ducks, d’ailleurs.

– Nick Suzuki avait de la grande visite au domicile des Sénateurs ce soir. Il en a d’ailleurs profité pour inscrire son 30e point de la saison sur le but de Dvorak.

– Le CH doit trouver le moyen de régler son problème d’avantage numérique, lui qui ne peut tout simplement pas marquer avec l’avantage d’un homme. Peut-être qu’il faudrait prendre des notes sur ce qu’ont fait les Sénateurs ce soir, eux qui ont été très solides en supériorité numérique ce soir.

– Jake Lucchini, qui a passé du temps dans l’organisation du CH il y a quelques années, disputait son premier match dans la LNH ce soir. Et évidemment, il a eu droit à son tour de patinoire en solo.

– Jonathan Drouin, Jake Evans et Joel Armia ont connu un bon match ce soir. Espérons qu’ils sauront garder le rythme.

PLUS DE NOUVELLES