Le CH cause la surprise et remporte son match d’ouverture

Les Canadiens amorçaient leur saison 2022-23, mercredi soir, à domicile contre les Maple Leafs de Toronto. C’était la première fois que les Canadiens commençaient leur saison au Centre Bell depuis 2013. En affrontant Toronto, le CH devait s’attendre à un match difficile. Par contre, avec l’énergie de la foule dès la cérémonie d’ouverture, on pouvait s’attendre à une belle soirée.

C’était aussi l’occasion de voir plusieurs nouveaux visages dans l’uniforme du Canadien. Sept nouveaux joueurs pour être plus précis : les recrues Juraj Slafkovsky, Kaiden Guhle et Arber Xhekaj, ainsi que les nouvelles acquisitions, Sean Monahan, Kirby Dach, Evgenii Dadonov et Johnathan Kovacevic.

Voici l’alignement du CH :

Voici l’alignement des visiteurs :

Le match s’est amorcé avec une domination totale des Maple Leafs. Pendant plusieurs minutes, les joueurs en bleu et blanc rôdaient autour du filet de Jake Allen et ont tiré à plusieurs reprises. Malgré toute cette action, le CH a résisté aux attaques.

Quelques minutes plus tard, les Maple Leafs ont encore frappé à la porte du but de Jake Allen. Cette fois, c’était la bonne. Michael Bunting a récupéré une rondelle dans l’enclave et a marqué le premier but du match.

Après une période, c’était 1-0 en faveur de Toronto.

Montréal refusait toutefois d’abandonner. Nick Suzuki a profité d’une montée à deux contre un pour passer la rondelle à Cole Caufield. Le numéro 22 a tiré sur réception pour créer l’égalité.

Les Leafs étaient toutefois très coriaces. Après beaucoup d’action devant le filet d’Allen, la rondelle est laissée libre devant la cage déserte. Denis Malgin en a profité pour glisser la rondelle au fond du filet.

Cole Caufield n’avait quand même pas dit son dernier mot. Cette fois, c’est lui qui a monté la rondelle dans la zone adverse et, au lieu de passer la rondelle, a décidé de tirer. Résultat : un deuxième but pour lui. Une performance incroyable qui lui vaudra certainement une place parmi les jeux de la semaine.

Kirby Dach croyait bien avoir marqué son premier but dans l’uniforme du CH, mais Matt Murray est resté solide et n’a jamais laissé la rondelle traverser la ligne de son but.

Tout juste avant la fin de la deuxième période, Arber Xhekaj a tenté d’arrêter Alex Kerfoot en échappée. Malheureusement, Kerfoot s’est mérité un tir de pénalité. La bonne nouvelle, c’est que Jake Allen est resté droit comme un mur sur le tir de pénalité.

Après deux périodes, c’était l’égalité 2-2.

En troisième période, les deux équipes se sont offert un duel de titans. Les tirs bloqués, les passes interceptées et les bons arrêts se multipliaient des deux côtés.

Après plusieurs chances de marquer pour les Maple Leafs et beaucoup de bon travail défensif de la part du CH, c’était au tour des locaux d’avoir leur chance.

Sean Monahan a eu sa chance et il ne l’a pas laissé filer.

Les Canadiens étaient en avance pour la première fois du match.

La réplique des Maple Leafs a toutefois été très rapide. Nylander, en échappée, a ramené tout le monde à égalité, encore une fois.

Les officiels ont dû aller à la reprise, après une demande de révision du Canadien, mais le but était quand même bon.

Les deux équipes semblaient avoir besoin de la prolongation, mais Josh Anderson a causé la surprise. Il a décoché un tir aussi puissant que précis pour déjouer Matt Murray. Le Centre Bell a explosé.

C’était le but de la victoire et la saison du CH commence en force. Canadiens 4-3 Maple Leafs.

Le prochain match du CH aura lieu vendredi soir, alors que l’équipe visitera les Red Wings à Détroit.

Prolongation

– Trois joueurs qui patinent en «solo» pour le début de la période d’échauffement.

– La recrue ne perd pas de temps pour faire sentir sa présence.

– Un début de match peu offensif pour Montréal.

– Mauvaise séquence du Canadien sur le premier but de Toronto.

– Ça va être difficile, mais rendu là, on ne serait même pas surpris.

– Un bon premier match pour l’ancien des Flames.

– Un tir bloqué de toute beauté signé Arber Xhekaj.

– Solide geste de Juraj Slafkovsky en défense.

– La défense du Canadien n’a jamais lâché le morceau. Savard a terminé la soirée avec 9 tirs bloqués.

PLUS DE NOUVELLES