Le candidat parfait pour le (potentiel) prochain rappel du Canadien

Vendredi dernier, j’étais de passage à la Place Bell afin de contempler le Rocket de Laval, qui se battait contre les Monsters de Cleveland. La lutte entre les deux camps a été âprement disputée, mais le Rocket a manqué d’opportuniste, de « finishing » et de discipline. Résultat, ils ont échappé cette joute d’ouverture (3-2), où les amateurs remplissaient les gradins en totalité. Dale Weise et Karl Alzner n’affichaient pas une très grande conviction et Charles Hudon a été le meilleur des siens lors de cette soirée. Le kid s’est présenté sur la surface glacée pour travailler. Son désir de vaincre figurait à un haut niveau. Alex Belzile a également été un élément positif vendredi dernier (et samedi)…

Le lendemain, le Rocket bataillait encore contre les Monsters et l’équipe est sortie très « flat », ce qui n’a pas plu du tout au pilote Joël Bouchard, qui a pointé presque directement certains « nouveaux » venus. Bouchard n’apprécie pas le manque de conviction de ses poulains et il ne tarde pas à passer son message rapidement, lui qui demeure un individu très honnête et très authentique. Les gars étaient mous en fond de territoire le week-end dernier, on a donc pratiqué cette facette ce matin avec un ton élevé.

L’entraînement a été TRÈS intense, les gars ont payé le prix et tout le monde à participer à la parade. 

Pour ceux qui se posent la question, Ryan Poehling a été très ordinaire pendant le week-end. J’ai vu un gars hésitant à se présenter le long des bandes. Il jouait avec un doute (commotion cérébrale) et ce doute, qui est somme toute normal, a complètement étouffé sa game. Si le Canadien se doit de rappeler quelqu’un, à cause de la blessure qu’a subie Nick Cousins, ce ne sera fort probablement pas lui, mais plutôt Alex Belzile. Ceux qui couvrent le Rocket sont unanimes à ce sujet.

Il ne faut pas oublier que l’élu potentiellement rappelé prendra le siège du 13e attaquant, donc un rôle pour ne pas jouer et une place sur la passerelle. Par contre, ça peut être vu pour une récompense puisque le joueur en question recevra un salaire « NHL », même s’il n’est pas en uniforme. Avec ces données, Belzile demeure certes un candidat de choix. Surtout que les amateurs apprécient la présence des Québécois dans l’uniforme du Canadien.

PLUS DE NOUVELLES