Le Canadien publie une vidéo très malaisante pour Noël

L’année 2020 a été excellente pour Zoom. Ma belle-mère, qui n’avait jamais utilisé le programme avant, est devenue une « experte » à force d’avoir des rencontres avec des clients pour son bureau.

Et ça, le Canadien a essayé de le parodier lors d’une vidéo de Noël publiée aujourd’hui. Plusieurs membres de l’équipe se sont pointés au « party de Noël » afin de simuler une fête virtuelle.

On y a donc retrouvé des éléments qui ont marqué 2020. Youppi! essayait notamment de parler, mais était sur mute. Cela a mené Nick Suzuki à lui lâcher un bien senti « OK boomer » en référence aux multiples problèmes techniques de Zoom en 2020. Celle-là, je l’ai ri.

Mais outre quelques trucs du genre (on peut ajouter Youppi! qui a Gritty sur sa liste des vilains garçons/mascottes à la liste des trucs qui m’ont fait rire), on y retrouve surtout un trois minutes MALAISANT. Malaisant de chez malaisant, là.

Phillip Danault et Paul Byron qui analysent leur jeu en séries? Tyler Toffoli qui semble lire un script pour expliquer pourquoi il est parmi les premiers à se pointer à la fête? Victor Mete qui se transforme soudainement en acteur pour incarner un Kevin McCallister qui est abandonné chez lui? Shea Weber qui a le même visage qu’au moment où les Flyers ont gagné le match #6 cet été?

On a déjà vu mieux.

J’ai fait écouter la vidéo à un ami qui sait toujours quoi dire. Mais là, devant un Tuna Tatar qui demandait du temps en avantage numérique à « Santa Claude », il était bouche bée.

L’idée n’est pas vilaine à la base, on s’entend. Mais l’exécution malaisante et le script faible font de cette vidéo une proie facile pour les amateurs de memes de ce monde.

Le problème, c’est que le Canadien ne met pas forcément les efforts pour arriver à un grand résultat. Les amateurs sont pris pour acquis.

En contrepartie, ce que les Penguins avaient fait il y a quelques années avec cette version du film « Le sapin a des boules » était bien meilleur. Il y avait un concept et pas juste des phrases aléatoires dites par les gars.

Joyeux Noël quand même.

PLUS DE NOUVELLES