Le Canadien ne pourra perdre qu’un joueur par équipe d’expansion | Emelin et Pateryn seront des candidats

La réunion des DG est terminée et Marc Bergevin se rendra à Buffalo au cours des prochaines minutes afin de rejoindre son équipe.

Quelque chose d’intéressant est sorti de cette réunion des DG là, soit les règles qui entoureraient un éventuel repêchage d’expansion.

Rappelons que selon plusieurs sources (dont Georges Laraque), la LNH pourrait annoncer vers la fin du mois ou au début du mois d’avril une expansion à Las Vegas (et rien à Québec).

Aujourd’hui, Darren Dreger a confié que la décision finale sera assurément prise avant le repêchage amateur (24 juin).

Jouons le jeu et regardons qui pourrait partir chez le Canadien, s’il y a bel et bien UNE seule équipe d’expansion et qu’elle se joindra à la LNH dès la saison 2017-18 (et non la saison prochaine, car c’est trop tôt/impossible).

Et que les clauses de non-échange (NTC) n’auront aucun poids, mais que les clauses de non-mouvement (NMC) seront respectées, elles. C’est du moins le feeling général présentement.

Chaque équipe pourra protéger 1 gardien et 8 joueurs OU 1 gardien, 3 défenseurs et 7 attaquants.

Gageons que la plupart des équipes choisiront l’option B.

Une équipe ne pourra perdre qu’un seul joueur, via ce repêchage d’expansion (2 s’il venait à y avoir 2 expansions).

Et les espoirs de même que les joueurs qui en sont à leur 1ere ou à leur 2e année pro (LNH ou Ligue Américaine) seront aussi exempts par défaut.

Alors mettons-nous dans le peau de Marc Bergevin (s’il est encore en poste).

Quels seraient ses joueurs protégés, à l’été 2017 (s’il n’y a pas de transaction majeure d’ici là)? #OptionB

Gardien : Price.

Défenseurs : Subban, Petry et Beaulieu. À moins bien sûr que Subban et Petry soient protégés par défaut, à cause de leur NMC. Or, le CH pourrait donc protéger Emelin et Pateyrn, finalement…

Attaquants : Galchenyuk, Pacioretty, Gallagher, Eller, McCarron, Plekanec, Danault et/ou Scherbak. Si l’année professionnelle est comptabilisée comme étant celle qui viendra de se terminer bien sûr. Sinon, McCarron et Scherbak ne seront pas admissibles et le CH pourra alors protéger Danault ET un autre attaquant.

Markov et Desharnais auront terminé leur contrat actuel et seront admissibles à l’autonomie complète. S’ils signent une prolongation de contrat d’ici là, ils devront bien évidemment être protégés. Mais on est encore loin de ça…

Bref, on n’est pas nécessairement dans le Chaque équipe pourrait perdre un joueur de qualité. Au pire, chaque équipe peut perdre un 4e défenseur ou un 8e attaquant SI elle n’a aucun jeune joueur (exempt par défaut) à ces positions-là.

Si le CH perd un gars comme Mitchell, de la Rose, Byron etMatteau, on ne sera pas beaucoup à pleurer.

Les gars qu’il faudra surveiller : Greg Pateryn et Alexei Emelin, tout dépendamment de la validité ou non des clauses de non-mouvement.

Lui, il pourrait être le bon joueur qui quitterait. À moins de ne pas protéger un gars comme Plekanec et de le voir partir pour rien (avant) et disputer la dernière année de son contrat ailleurs…

Sauf qu’à voir l’amour que vouent Michel et Marc envers notre nouveau fantôme du Centre Bell, pense pas que ça va arriver.

Chose certaine, ceux et celles qui souhaitent voir David Desharnais ne pas être de retour l’an prochain devront observer le marché des transactions et les rachats de contrat, le repêchage d’expansion ne pouvant pas être une solution pour eux/elles.

Prolongation
– Finalement, les équipes qui auront plusieurs joueurs avec des NMC seront avantagées… Pour une fois!

– Avec les jeunes exempts par défaut et les clauses de non-mouvement qui pourraient être respectées, l’équipe (ou les 2 équipes) d’expansion ne sera vraiment pas compétitive, finalement!

– Petite donnée qui pourrait changer la donne. Les équipes devraient rendre disponible 25 % de leur masse salariale de la saison qui s’en viendrait…

PLUS DE NOUVELLES