Le Canadien ne peut compléter la remontée face aux Panthers

Après deux jours de congé, le Canadien était de retour en action ce soir, alors que les Panthers de la Floride étaient les visiteurs au Centre Bell.

Pour l’occasion, Tyler Pitlick disputait un premier match dans l’uniforme de l’équipe.

De l’autre côté de la glace, il y avait un visage familier au CH, alors que Ben Chiarot disputait un premier match avec les Panthers. Même chose pour Claude Giroux et Robert Hagg, d’ailleurs.

Il n’a pas fallu attendre longtemps avant d’avoir de l’action dans ce match. Une pénalité aux Panthers dans les premières secondes du match a permis au Tricolore de s’inscrire à la marque après 29 secondes, gracieuseté de Nick Suzuki.

Mais sept secondes plus tard, Aleksander Barkov a pu décocher un tir vif qui n’a pas laissé la moindre chance à Jake Allen. En moins de 40 secondes, les deux équipes avaient déjà un but (et Claude Giroux avait son premier point en tant que membre des Panthers).

Le reste de la période a été à l’avantage des Panthers, mais Jake Allen a tenu le fort. Après deux buts en 40 secondes, les 19 minutes et 20 secondes restantes n’ont pas été le théâtre du moindre but.

L’action a toutefois repris en deuxième période. Mason Marchment a profité d’une chute de Corey Schueneman pour lui soutirer le disque et donner l’avance aux Floridiens.

Or, Jake Evans a redirigé le tir d’Alexander Romanov (à la suite d’une belle séquence de Mike Hoffman) pour ramener les deux équipes à égalité.

Ben Chiarot a toutefois contribué à redonner l’avance au Canadien aux Panthers par la suite, alors que son tir a été dévié par Anthony Duclair. Un but limite, mais au final, c’est un premier point pour Chiarot avec les Panthers et un troisième but dans le match pour les locaux.

Rem Pitlick est toutefois passé bien près de créer l’égalité à nouveau, alors qu’il a eu une opportunité en or grâce au travail d’Evans et à une savante passe de Romanov. Or, Spencer Knight a effectué un arrêt spectaculaire pour le priver d’un but certain.

En troisième, suite à d’autres arrêts importants de Knight, Jonathan Huberdeau a servi toute une passe à Sam Reinhart pour permettre à ce dernier de donner deux buts d’avance aux visiteurs.

Bref, on se dirigeait vers une victoire certaine des Panthers, mais en fin de match, le Tricolore a montré les dents. Une sortie rapide de Jake Allen a permis à Paul Byron de ramener le CH à un déficit d’un but.

Et par la suite, le Canadien a profité d’un avantage numérique en fin de match. Il n’a toutefois pas été en mesure d’en tirer profit, écopant même d’une pénalité en fin de match pour confirmer la victoire des Panthers.

Marque finale : 4-3 Floride

Le Canadien disputera son prochain match samedi soir, alors que les Maple Leafs seront au Centre Bell.

Prolongation

– Encore une fois, le Canadien n’a jamais baissé les bras. Il affrontait une équipe bien plus forte que lui ce soir, mais il s’est retroussé les manches et ça a donné tout un spectacle.

Le party est « pogné » au Centre Bell ces-temps-ci, même si l’équipe est au 32e rang de la ligue et même si elle tire de l’arrière.

– Les Panthers sont tout un club de hockey, mais ils sont battables. Ils ont accordé beaucoup trop d’échappées au CH ce soir et ils devront resserrer leur couverture défensive pour espérer gagner la Coupe Stanley. Est-ce que Ben Chiarot pourrait corriger ce problème?

– Alexander Romanov (près de 23 minutes sur la glace ce soir) est sur une belle séquence. Il joue de l’excellent hockey cette saison, lui.

– Jeff Petry n’a obtenu que 13:16 de temps de jeu. Il n’a toutefois obtenu qu’une seule présence en troisième période et on ne l’a pas revu par la suite, lui qui a retraité au vestiaire. À surveiller, donc.

MISE À JOUR : C’est une blessure au bas du corps pour Petry, selon Martin St-Louis. On en saura plus sur son état de santé demain.

– Steve Shutt, l’un des joueurs les plus sous-estimés dans l’histoire du Canadien, a été honoré avant la rencontre. Au moins, son #22 est entre bonnes mains.

– Ben Chiarot, honoré durant la rencontre, a connu un match à son image : rien de spectaculaire, mais du travail bien fait dans l’ensemble. Après plus d’une semaine sans disputer de match, il a immédiatement repris un gros rôle (22 minutes de temps de glace) et il n’a pas eu besoin d’une petite période de réadaptation, loin de là.

PLUS DE NOUVELLES