betgrw

Le Canadien n’a pas marqué en avantage numérique à ses huit derniers matchs

Le Canadien n’a pas été bon en avantage numérique dans les dernières années.

Le début de saison 23-24 n’était pas différent, d’ailleurs : Craig Button a ramassé Alex Burrows pour les piètres performances du club avec l’avantage d’un homme au mois d’octobre parce que sur la glace, ce n’était pas chic.

Le club s’est ressaisi par la suite, si bien qu’après 15 matchs, le Canadien se retrouvait dans le top-10 de la LNH pour le taux de réussite en powerplay. 

Mais voilà que le Tricolore a retrouvé ses mauvaises habitudes. L’équipe n’a pas marqué en avantage numérique à ses huit derniers matchs (!!!)…

Même en ayant eu 23 opportunités :

Comment voulez-vous que le Canadien gagne ses matchs s’il n’est pas capable de profiter de la situation avec l’avantage d’un homme?

Le CH a beau avoir des occasions de marquer dans de telles situations, mais elles se font trop rares et les joueurs ne sont pas capables de capitaliser sur leurs chances.

C’est un problème.

Pour rendre les choses encore pires, le Canadien a vu Alex Newhook se faire mal hier soir.

L’attaquant est le quart-arrière de la deuxième vague de l’avantage numérique et c’est lui qui est utilisé pour transporter la rondelle dans le territoire adverse quand le club utilise la stratégie du slingshot.

Mais le problème, avec le powerplay, c’est que les joueurs ne bougent pas en zone adverse. C’est la rotation des gars sur la patinoire qui rend les jeux difficiles à lire parce que les joueurs ne se retrouvent jamais au même endroit sur la glace. 

Le Canadien est beaucoup trop prévisible et les équipes qui affrontent le CH savent que Nick Suzuki cherche souvent à trouver Cole Caufield de l’autre côté du territoire. 

Le CH est en reconstruction présentement et c’est le moment d’essayer des choses. Slafkovsky va bien dernièrement… Pourquoi ne pas lui donner la chance de se faire valoir sur la première unité du club en avantage numérique?

Ce n’est pas comme si la méthode actuelle fonctionne, en ce moment. Et c’est pour cette raison qu’il serait logique d’apporter des changements, après tout.

PLUS DE NOUVELLES