Le Canadien forme/formait une meilleure équipe avec Cayden Primeau

Lorsque Marc Bergevin a décidé au début du mois de soumettre le nom de Keith Kinkaid au ballottage et d’ensuite rappeler Cayden Primeau – ce qui a été une surprise pour plusieurs -, le Canadien venait de perdre ses huit derniers matchs.

Avec Primeau sur la glace ou à côté de Marc Denis, le Canadien a remporté quatre de ses cinq matchs. Sa seule défaite a été enregistrée face à l’Avalanche, une superbe équipe.

Mais depuis que Primeau a été rétrogradé et que Charlie Lindgren a été rappelé, le CH montre une fiche de 0-1-0 (et le Rocket ne gagne pas plus).

Fiche du Canadien avec Primeau : 4-1-0, soit quatre victoires en cinq matchs
Fiche du Canadien sans Primeau : 11-11-6, soit 11 victoires en 28 matchs

Il y a un proverbe anglais qui dit If it works, don’t fix it.

Or, Primeau avec le grand club, ça fonctionnait. Pourquoi avoir changé la formule? Pourquoi ne pas avoir décidé de l’amener dans l’Ouest canadien et de lui donner un départ? Celui à Calgary ou à Edmonton, par exemple…

Primeau aurait disputé un match durant ces 10 jours là, alors qu’il n’en jouera probablement seulement un à Laval aussi durant cette période. Il va bien falloir donner des minutes à Keith Kinkaid un moment donné, lui dont le renvoi était justement pour aller regagner sa confiance selon le Canadien…

(Crédit: YouTube.com)

Kinkaid n’a disputé que deux rencontres depuis son renvoi à Laval.

Et ne me dites pas que Cayden Primeau a appris quoique ce soit dans la dégelée de 5 à 0 qu’il a subie samedi soir avec le Rocket!

Avec le recul, on peut se permettre de se questionner. Est-ce que le rappel de Cayden Primeau le 2 décembre n’aura servi qu’à nourrir la bête? Qu’à détourner l’attention? Qu’à faire distraction?

Puisque la direction du Canadien souhaitait donner moins de matchs à Price cette saison et que Primeau faisait le travail – autant sur la patinoire qu’à titre de bon substitut qui met une certaine pression sur Carey Price -, je n’aurais rien modifié avant ce voyage dans l’Ouest si j’avais été Marc Bergevin.

Pourquoi avoir changé une formule gagnante le weekend dernier alors que l’objectif en bout de ligne est justement de gagner dans la LNH? Le CH est meilleur avec Primeau comme substitut.

Maintenant, j’espère sincèrement que Primeau sera rappelé avant le voyage en Floride, le 27 décembre prochain. Avec deux matchs en 24 heures (et trois en quatre soirs), je souhaite voir Cayden Primeau affronter le Lightning ou les Panthers. Hasard ou pas… la présence de Primeau avec le grand club avait réglé des problèmes.

On l’a souvent répété. Le CH aurait probablement fait les séries avec un meilleur backup qu’Antti Niemi la saison dernière. Il faut apprendre de nos erreurs.

Primeau est quand même le meilleur gardien du Canadien ET du Rocket depuis le début de la saison, au niveau statistique

Et Kinkaid est le pire…

Statistiques 2019-20 : Canadiens de Montréal
(Crédit: HockeyDb)
Statistiques 2019-20 : Rocket de Laval
(Crédit: HockeyDb)

Ce n’est pas la présence de Charlie Lindgren (ou Keith Kinkaid) qui va fouetter Carey Price. Et si Price connaît un mauvais départ, ce n’est pas Lindgren ou Kinkaid qui peut prendre les choses en main. Pour toutes ses raisons, il fallait garder Primeau à Montréal, qui à alléger la tâche de Carey Price tel que souhaité à chaque mois de septembre. Mais ça justifierait mal son 10,5 millions $…

PLUS DE NOUVELLES