Le Canadien donne chaud aux Bruins, mais perd quand même

Le Canadien a rendu hommage à Guy Lafleur avant la rencontre l’opposant aux Bruins de Boston.

Voici l’alignement de Martin St-Louis :

Et celui de Bruce Cassidy :

L’hommage à Lafleur n’a pas donné l’énergie espérée aux locaux. En effet, ce sont les visiteurs qui ont pris les devants.

Patrice Bergeron a profité du beau travail de Brad Marchand pour donner les devants à son équipe 1-0.

Par la suite, Mike Hoffman a commis une vilaine bourde en zone offensive et lors de son repli, il en a trop mis. Résultat : tir de pénalité pour Erik Haula.

Malgré la confusion, le but a bel et bien été accordé.

Puis, en avantage numérique (oui, tu peux marquer lors de ces situations), Josh Anderson a marqué son 19e de la saison.

Mais Haula a doublé l’avance des siens avec son deuxième du match en deuxième période. 3-1 Bruins à ce moment.

Lors du deuxième engagement, le CH a eu plusieurs chances de marquer, notamment avec l’avantage d’un homme, mais Boston a fermé la porte.

Avec moins de deux minutes à faire à cette deuxième période, les Bruins ont complètement mis le match hors de portée. Charlie McAvoy a donné les devants 4-1 avec son 10e de la saison.

Ce que j’admire, c’est que depuis l’arrivée de Martin St-Louis, l’équipe n’abandonne jamais. C’est encore la preuve ce soir alors que Montréal a marqué deux fois en troisième période pour réduire l’écart à un but. Premièrement, Mike Hoffman a marqué en avantage numérique.

Puis, Nick Suzuki a marqué son 21e filet quelques instants plus tard.

Mais c’était trop peu trop tard alors que les Bruins ont tenu bon et l’ont emporté 5-3. Bergeron a complété la marque dans un filet désert.

La troupe de St-Louis renouera avec l’action mercredi au Madison Square Gardien. Elle terminera sa saison deux jours plus tard contre la Floride.

En rafale

– Avec deux matchs à jouer, le CH est toujours au dernier rang de la LNH. #Loterie

– Est-ce qu’Evans méritait sa pénalité?

– Brad Marchand n’a pas marqué à ses 11 derniers matchs.

– Avec son 396e but (et 397e un peu plus tard dans le match) en carrière, le capitaine dépasse Ray Bourque.

– Toujours une peste, ce Brad.

PLUS DE NOUVELLES