Le Canadien a « reconnecté » à San Jose

Pour faire du chemin sur l’expression que Dominique Ducharme nous a lancée la semaine dernière, le Canadien a reconnecté hier soir en s’offrant une victoire de 4 à 0 à San Jose, ville où il n’avait pas gagné depuis 1999.

Quatre buts pour, aucun but contre… on peut dire que ça a bien été pour le CH hier soir.

L’effort, l’engagement, la détermination, l’envie de gagner… des ingrédients importants (et trop souvent manquants cette année) étaient au rendez-vous hier soir.

Qu’est-ce que je retiens de cette rencontre face aux Sharks?

1. Jake Allen s’est pris pour le Carey Price des belles années hier soir, stoppant les 45 rondelles dirigées vers lui (dont 13 en infériorité numérique). #Parfait

Le pointage suggère une dégelée de la part du Canadien, mais le match n’a pas été disputé à sens unique. Le Canadien a laissé beaucoup de tirs et de chances de marquer à l’adversaire, mais son gardien de but a été en mesure de faire des miracles (ou presque). Au moins, cette fois, les joueurs devant lui ont été en mesure de produire pour ne pas scrapper son excellente performance…

Le Canadien a remporté son match grâce à une vieille recette que l’on connaît tous, mais qui fonctionnait généralement avec Price, et non Allen.

2. Brendan Gallagher a enfin débloqué, inscrivant son premier but de la saison. Il a aussi obtenu quatre tirs au but, distribué deux mises en échec et bloqué quatre lancers de l’adversaire. Gallagher a livré une performance inspirée… qui a certes inspiré les siens. On a eu droit au meilleur de Gallagher depuis le début de campagne, hier.

3. Alexander Romanov a lui aussi connu son meilleur match de la saison à San Jose. Un but, plus-2, cinq lancers au filet, quatre mises en échec, trois tirs bloqués, plus de 20 minutes de temps de glace… et une première bagarre en carrière (face à un poids lourd en Jonah Gadjovich) en toute fin de rencontre.


4. Joel Armia a écopé de deux mauvaises pénalités en première période. Heureusement, le penalty kill montréalais a su faire le travail, permettant ainsi au CH s’inscrire le premier but de la rencontre en milieu d’engagement et de ne pas voir l’adversaire créer l’égalité.

Marquer le premier but, ça change bien des choses…

5. Jeff Petry n’a pas été mauvais, mais il n’a pas non plus disputé un grand match. Il est toujours à la recherche de son premier point après huit rencontres. Ai-je besoin de vous rappeler qu’il est le défenseur le mieux payé de l’équipe, qu’il est sans contredit LE défenseur #1 de l’équipe depuis la retraite de Weber et qu’il était dans la discussion pour le trophée Norris il y a moins d’un an?

6. Mike Hoffman a inscrit son troisième but en cinq matchs. Il affiche un surprenant différentiel de plus-2 depuis le début de la campagne… et il a marqué deux de ses buts à forces égales.

7. Le power play montréalais a su produire hier soir (un en trois). Quand les unités spéciales vont, tout va chez le Canadien, genre…

8. Josh Anderson a inscrit son premier but de la saison… dans un filet désert. Pas grave, on va le prendre… il le mérite amplement. #WorkHard

9. Tyler Toffoli et Cole Caufield ont encore une fois été plutôt invisibles durant la rencontre. Ils doivent en donner plus à l’équipe, ces deux-là.


10. Christian Dvorak et Jonathan Drouin ont disputé un bon match dans l’ensemble.

11. Nick Suzuki a récolté deux mentions d’aide. Il a désormais quatre points à ses quatre derniers matchs, mais toujours aucun but.

12. Cédric Paquette n’a pas joué beaucoup – moins de 10 minutes en fait -, mais il a remporté 60 % de ses mises au jeu. Il a fait sa (petite) job au final.

13. Mathieu Perreault a été plutôt invisible au centre du troisième trio. Le Canadien a définitivement besoin d’un autre joueur de centre s’il espère remporter des matchs de façon régulière cette saison.

14. Ben Chiarot, Brett Kulak, David Savard et Sami Niku ont fait le boulot hier soir. Est-ce que Dom Ducharme osera asseoir Kulak ou Niku afin de donner un match à Wideman ce weekend?

Vendredi chez le Canadien

Les joueurs montréalais ne se sont pas couchés immédiatement après la rencontre. Ils ont roulé jusqu’à Oakland, puis volé vers Los Angeles, avant de reprendre l’autobus et de faire le check-in à l’hôtel. Résultat : ils sont au lit depuis quelques heures à peine présentement.

Un entraînement est toutefois encore à l’heure pour 15h00 Heure du Québec aujourd’hui. We’ll see.

Cette victoire à San Jose n’a pas été suffisante pour changer quoi que ce soit pour le CH au classement. L’équipe occupe toujours le dernier rang de la division Atlantique ce matin.

(Crédit: NHL.com)

Au moins, le CH a trois équipes sous lui au classement général de la LNH : Arizona, Chicago et Los Angeles.

Le Tricolore doit remporter ses deux matchs du weekend pour rentrer à Montréal la tête un peu plus légère. Des victoires demain à Los Angeles et dimanche à Anaheim – les deux matchs seront joués à 16h00 Heure du Québec – amènerait l’équipe à une fiche de 4-6-0. Deux défaites? À 2-8-0.

Deux matchs (en 24 heures) d’une grande importance attendent donc déjà le Canadien ce weekend.

Samuel Montembeault devrait être devant le filet dimanche à Anaheim. Le gardien de but numéro un a souvent droit au premier match dans un pareil contexte et il vient de signer un jeu blanc.

Rappelons que Drew Doughty (genou) devra s’absenter pour plusieurs semaines chez les Kings et que Phillip Danault affrontera son ancienne équipe demain après-midi.

Les Kings ont perdu leurs six derniers matchs, après avoir amorcé la saison sur une victoire. Ils sont dus pour gagner.

Qui remportera ce duel d’équipes qui déçoivent demain après-midi? Espérons que les Habs sauront cette fois bâtir sur leur victoire.

PLUS DE NOUVELLES