LCDH: Logan Cooley pourrait être le bon choix au 1er rang

C’est fait! On peut enfin mettre cette saison de misère du CH aux oubliettes une bonne fois pour toutes! Les bonnes nouvelles se sont faites très rares dans l’environnement du Canadien cette saison, mais les partisans ont ENFIN quelque chose à célébrer : l’obtention des meilleures probabilités à la loterie du repêchage 2022, qui aura lieu à Montréal de surcroît. Avec ce privilège en vient également deux autres: Celui d’avoir assurément un choix top 3 et celui de repêcher premier dans chacune des 7 rondes. Le CH comptabilise actuellement 14 choix pour la prochaine cuvée dont 10 lors des rondes 1 à 4. C’est énorme.

Ce serait par contre surprenant que Kent Hughes et sa bande utilisent chacun de ces choix pour repêcher un espoir, ils opteront probablement pour utiliser des choix pour « trade up » et également pour acquérir des choix pour l’encan de 2023. De toute façon, peu importe la stratégie adoptée, le repêchage s’annonce très excitant pour les partisans du CH cette année. Les dates à retenir : Le 10 mai pour la loterie et les 7 et 8 juillet pour le repêchage. En attendant, tout ce qu’on peut faire, c’est en parler!

Ces deux questions se rejoignent beaucoup donc j’y répondrai tous d’un seul coup! Pour moi, Shane Wright est le #1 incontesté de ce repêchage… en date d’aujourd’hui. Est-ce que ça signifie qu’il sera le meilleur joueur de sa cuvée dans 5 ans? Absolument pas. Mais il demeure un joueur très complet qui excelle des deux côtés de la patinoire et qui est déjà un stade de son développement où il pourrait tenir son bout dans la LNH dès la saison prochaine. Est-ce que ce serait la meilleure route à suivre dans son cas? Difficile à dire, honnêtement.

Mais en prenant en considération les habiletés à développer des jeunes du côté du CH, je serais plus à l’aise de sélectionner un joueur plus avancé dans son développement. Oui, l’organisation a fait du ménage dans son organigramme au niveau du développement, mais des années et des années de mauvais développement, ça laisse des traces. Je laisse la chance aux coureurs, mais les preuves doivent toujours être faites.

Je crois également que Shane Wright possède le caractère pour s’épanouir dans un climat où il y aura une pression continue exercée sur ses épaules à cause du marché plus difficile dans lequel il évoluerait. Bref, Shane Wright est mon choix sans hésiter une seule seconde au premier rang donc si le CH remporte la loterie, je ne serais aucunement déchiré.

Là où ça se complique, c’est si le CH repêche au 2e ou au 3e rang. Ooooooh que je ne voudrais pas être l’homme qui devrait trancher entre Logan Cooley, Juraj Slafkovsky et Simon Nemec. Principalement parce qu’en bout de ligne, ce sont trois joueurs extrêmement différents. Et tu ne peux pas repêcher un joueur avec un tel choix parce qu’il possède des aptitudes qui manquent à ton club à court terme. Parce que les besoins d’aujourd’hui ne seront pas nécessairement les besoins de demain.

Logan Cooley est un petit centre de 5’10 et 175 livres qui possède une « game » complète, à l’instar de Shane Wright. Il peut compter sur des aptitudes offensives impressionnantes comme son coup de patin, son maniement de rondelle et son intelligence, mais il excelle également en zone défensive, déjà. En plus de remporter des mises en jeu et d’être combattif sur 200 pieds. Bien que je considère Shane Wright supérieur actuellement, je ne serais pas étonné que Cooley soit un meilleur joueur dans 5 ans. C’est tellement difficile à prédire! Les deux joueurs ont de belles aptitudes offensives, brillent défensivement, mais j’ai des fois l’impression que Logan Cooley possède une « game » plus dynamique offensivement que Wright. Certains de ses atouts pourraient faire de lui le meilleur joueur de sa cuvée éventuellement et c’est non-négligeable.

Juraj Slafkovsky, vous l’avez probablement vu jouer aux Jeux olympiques. Son gabarit de 6’4 et 220 livres fait en sorte qu’il peut se servir de son gabarit pour bien protéger la rondelle, il a un excellent tir, patine bien et peut être utilisé autant à l’aile qu’au centre. Une menace offensive constante déjà habituée à opérer face à des hommes.

Simon Nemec est un défenseur qui a le potentiel de devenir un défenseur #1 dans la LNH. Il peut piloter une première vague de supériorité numérique, mais également mettre l’épaule à la roue en infériorité numérique. Il patine bien, bouge bien la rondelle et la distribue avec assurance. Possède aussi un bon tir. Bref, il possède toutes les aptitudes pour devenir un défenseur dominant au prochain niveau. Vous allez me dire : « Oui, mais le CH a déjà beaucoup d’espoirs à la ligne bleue. » et vous n’avez pas tort. Mais le CH n’a aucun espoir avec le potentiel de Simon Nemec et il est bon de préciser qu’il est droitier et que la majorité des brigadiers de la relève chez le CH sont gauchers (Romanov, Guhle, Harris, Struble, Norlinder).

Sinon, si vous me lisez régulièrement, vous savez que j’ai un petit faible pour le centre du Ice de Winnipeg, Matthew Savoie. Je serais très à l’aise/heureux que le CH le sélectionne au 2e ou 3e rang, mais je considère qu’il représente un risque quand même plus grand que les trois joueurs précédents. Son potentiel est très élevé, s’il l’atteint, il pourrait devenir le meilleur joueur du repêchage. Mais certains dépisteurs se questionnent à savoir si ses attributs pourront bien se transposer dans la LNH. Un questionnement que je considère légitime.

De toute façon, je ne suis pas le décideur. Et une chance! Parce que ça m’empêcherait de dormir le soir! Mais si j’avais à me mouiller, au deuxième rang, je sélectionnerais Logan Cooley. Parce qu’il viendrait compléter à merveille la ligne de centre du CH avec lui, Suzuki et Dvorak!

J’ai déjà répondu à ta première question, mais je répondrai à ta deuxième de ce pas! C’est clair que Joshua Roy connaît une saison incroyable présentement et qu’on pourrait croire qu’il n’a plus rien à apprendre dans le circuit Courteau. Cependant, à cause de son âge, les options ne seront pas nombreuses pour lui la saison prochaine : Ce sera la LHJMQ ou la LNH. À moins que l’organisation opte pour aller lui donner de l’expérience dans une ligue professionnelle en Europe, mais dans les circonstances actuelles, je doute que ce soit une option envisagée.

Roy risque donc de jouer une saison de plus dans la LHJMQ, mais je ne crois pas que ce soit nécessairement négatif pour lui, il pourra dominer offensivement encore tout en travaillant pour améliorer son jeu défensif. L’avantage de ce scénario c’est que Roy pourra représenter le Canada lors du Championnat Mondial junior et ça, c’est vraiment de l’expérience qui ne s’achète pas.

Bon, il reste une minime chance qu’il perce la formation du CH en septembre prochain, mais honnêtement, même s’il a fait bonne impression au dernier camp et que ça risque de se reproduire encore, je doute que ce soit une avenue envisagée par la direction.

J’adore ta question! On peut commencer par éliminer tous les clubs qui sont dans la division du Canadien donc les Wings, Sabres, Sens. Dans la catégorie non merci : Les Coyotes, les Flyers, les Devils et les Sharks.

Il nous reste donc comme possibilités le Kraken, les Ducks et les Blackhawks (qui conserveraient ainsi leur 1er choix dans l’échange de Seth Jones considérant la condition ajoutée et pourraient alors envoyer celui de 2023 à la place).

Honnêtement, j’aimerais bien que le Kraken remporte la loterie. J’ai été critique à l’égard des Golden Knights quant à leur façon de procéder au repêchage expansion et leur plan de tout sacrifier leurs espoirs et choix au repêchage dans le but de construire une équipe aspirante à court terme. Ils auront fidélisé un « fanbase » rapidement en gagnant, mais je ne considère pas ça normal qu’après 4 ans d’existence, une équipe d’expansion ait un noyau vieillissant.

Je préfère de loin la « Méthode Kraken » même si je ne trouve pas que Ron Francis a optimisé la valeur de ses « assets » (mais je ne suis pas dans le secret des Dieux non plus). Donc j’aimerais bien que le Kraken remporte la loterie et bâtisse autour de Matt Beniers et Shane Wright!

Sinon, j’adore la jeune équipe que les Ducks sont en train de bâtir. Trevor Zegras, Mason McTavish, Jamie Drysale, Troy Terry, Olen Zellweger, Jacob Perreault, Sam Colangelo, Brayden Tracey, etc. … en voulez-vous du jeune talent? En v’là! Ajouter Shane Wright à l’équation viendrait définitivement solidifier les bases à Anaheim et avec la retraite de Ryan Getzlaf, le « timing » serait parfait!

Et finalement, les Blackhawks, en 3e position. Parce que j’ai toujours bien aimé les Blackhawks (mais vraiment pas la gestion qu’ils ont fait du dossier Kyle Beach, juste pour être clair… je parle de l’équipe sur la glace!). Shane Wright flanqué de Patrick Kane, ce serait un délice visuel. J’aimerais voir ça!

Ce serait extrêmement surprenant que Carey Price décide de cracher sur les 31,250,000$ qu’il lui reste à toucher sur son contrat! En tout cas, moi, je ne le ferais pas. Ce dossier est devenu une réelle patate chaude dans les mains de Kent Hughes depuis son arrivée, mais je crois que Carey Price va profiter de l’entre-saison pour réévaluer ses options et qu’il testera à nouveau son genou au prochain camp d’entraînement.

Si ça ne fonctionne pas et qu’il n’est pas en mesure de revenir au jeu, j’ai bien peur que son contrat soit placé sur la liste des blessés à long terme jusqu’à la fin de son contrat en 2026!

Considérant que Carey Price a signé son contrat avant d’atteindre l’âge de 35 ans, il n’y aurait aucun impact sur la masse salariale du Canadien s’il décidait d’annoncer sa retraite cet été. C’est par contre peu probable parce que, comme je l’ai mentionné plus haut, annoncer sa retraite signifierait également mettre une croix sur les 31,500,000$ qui lui sont promis pour les 4 prochaines saisons.

Le scénario le plus probable s’il n’est pas en mesure de revenir au jeu, c’est réellement la liste des blessés à long terme!

Semble-t-il que ses performances en première moitié de saison ont fait peur à certains DG à la date limite des transactions. Ces craintes peuvent toutefois être effacées maintenant que Petry est redevenu le défenseur qu’on connaissait : Imparfait en défensive, mais productif en offensive, tel qu’en témoigne sa fiche de 20 points à ses 27 dernières parties (à l’heure d’écrire ces lignes). C’est évident que Petry a repris du poil de la bête depuis le changement d’entraîneur et clairement, certains DG à travers la ligue l’ont remarqué. L’intérêt sera donc plus important et lorsque la demande augmente, l’offre en bénéficie.

Je ne crois pas que ce sera nécessaire de retenir du salaire pour transiger Jeff Petry. Mais si l’équipe n’a pas nécessairement besoin de cet espace sur la masse salariale, c’est évident que retenir 50% de son salaire maximiserait sa valeur marchande. Jeff Petry pour 3 saisons à 3,125,000$, ça vaut certainement son pesant d’or pour certaines équipes. Reste à voir évidemment si Kent Hughes serait enclin à retenir autant pour une période de 3 ans!

Reste également à confirmer si Jeff Petry désire toujours l’organisation. Les facteurs liés à sa demande de transaction originale semblent résorbés depuis : Les mesures sanitaires au Québec ont été pratiquement réduites à néant et le Canadien a également changé d’entraîneur. Le défenseur semble nettement mieux s’entendre avec Martin St-Louis qu’il ne s’entendait avec Dominique Ducharme.

Considérant que la reconstruction est clairement la route à préconiser pour l’équipe, j’espère que Jeff Petry sera transigé pour un retour intéressant. Pas parce que je ne l’aime pas. Pas parce qu’il ne peut pas aider l’équipe. Mais parce que son contrat sera déjà expiré lorsque le CH deviendra une équipe qui peut aspirer aux grands honneurs.

Pourrait-on zieuter un choix de 1ere ronde en retour de Petry? Pas impossible, mais pas tant probable. Je m’attends davantage à recevoir un joueur « NHL ready » qui a un certain impact sur la masse salariale en plus d’un espoir ou autre choix au repêchage.

Si le CH remporte la loterie et repêche Shane Wright, c’est fort possible qu’il entame la saison à Montréal! Mais si on s’en tient au concret pour le moment, c’est davantage du côté de la défensive que l’on devrait apercevoir des recrues! Jordan Harris et Justin Barron ont déjà donné leurs premiers coups de patin dans la LNH donc ils auront tous les deux une chance honnête de percer l’alignement du CH, mais ça va vraiment dépendre du camp d’entraînement et de ce qui se passe comme autres mouvements.

Si Jeff Petry quitte et qu’aucun autre défenseur n’est acquis, ça donnera un poste de plus pour un jeune. Je crois que l’on donnera une véritable chance à Kaiden Guhle de se faire valoir et qu’il pourrait très bien percer l’alignement. C’est sûr qu’il est encore jeune, mais il a déjà le corps, l’esprit et la mentalité d’un adulte. Et l’avantage avec lui, c’est que si ça ne fonctionne pas après un certain nombre de matchs, l’équipe a l’option de le renvoyer avec le Rocket pour parfaire son apprentissage le temps qu’il le faudra!

Sinon, en offensive, j’espère voir Jesse Ylönen obtenir un poste à temps plein, mais il faudra encore une fois qu’un ou plusieurs vétérans quittent le navire pour que ce soit possible. Hoffman, Armia, Drouin, Byron… c’est difficile de savoir s’ils seront toujours des membres du Canadien en septembre! Mais j’espère qu’Hoffman et Armia seront transigés pour faire de la place aux plus jeunes dans le virage jeunesse parce que oui, Jesse Ylönen est prêt selon moi, mais il y aura éventuellement d’autres jeunes qui, à moyen terme, auront besoin d’espace pour s’épanouir dans la grande ligue!

C’est très fréquent qu’un club que personne n’attendait réussi à causer la surprise et se tailler une place en finale de la Coupe Stanley (Montréal la saison dernière, Dallas l’autre d’avant), mais je n’ai pas l’impression que c’est une possibilité cette saison. Il y a plusieurs équipes qui sont tellement fortes que le chemin pour se rendre à la toute fin pourrait être ardu plus que jamais selon moi.

Les trois favoris, selon moi, sont les Panthers, le Lightning et l’Avalanche.

Les Panthers ont des gros canons offensifs, mais également beaucoup de profondeur sur leur « bottom 6 ». Leur gardien représente un questionnement, mais Sergei Bobrovsky et Spencer Knight ont mieux paru dernièrement et je crois que l’offensive pourra traîner ce club-là sur ses épaules pendant un bon bout de temps.

Le Lightning, double champion en titre, possède moins de profondeur en offensive, mais une force de frappe incroyable avec Steven Stamkos (qui vient de connaître sa meilleure saison en carrière!), Nikita Kucherov et Brayden Point. Les Killorn, Palat, Cirelli, Colton, Perry et Hagel sont également capables de contribuer offensivement. Ils ont également le meilleur gardien de la LNH devant leur filet, un des 3 meilleurs défenseurs de la ligue en Victor Hedman et probablement le meilleur top 4 défensif de toute la LNH. Ils seront difficiles à vaincre, encore une fois!

Et l’Avalanche! Que dire de l’Avalanche? Est-ce que c’est leur année? C’est fort possible! Nathan MacKinnon, Mikko Rantanen, Gabriel Landeskog et Nazem Kadri mènent une des attaques les plus dynamiques de la LNH et ils ont également une profondeur intéressante avec Andrei Burakovsky, Valeri Nichushkin, Alex Newhook, JT Compher et Artturi Lehkonen.

La défensive menée par Cale Makar est également très efficace offensivement et l’ajout de Josh Manson va amener une dimension intéressante qui manquait lors des dernières séries. Darcy Kuemper a connu un début de saison difficile, mais s’est bien replacé depuis et c’est un excellent gardien. L’Avalanche joue un style assez offensif et c’est évident que leurs gardiens peuvent en subir les répercussions.

Ils seraient donc mes trois favoris, sans surprise pour personne, je crois. Mais il faudra surveiller de près les Hurricanes, Flames, Wild et Blues selon moi. Les Capitals et les Pens se font vieillissants. Les Rangers manquent probablement encore un peu d’expérience.

Les Oilers et les Leafs ont des bons clubs, mais également beaucoup de preuves à faire en séries avant d’être considérés comme des sérieux aspirants.
Bref, ça s’annonce excitant tout ça!

C’est déjà tout pour cette semaine, encore une fois merci pour vos nombreuses questions et lorsque je publierai mon prochain texte samedi prochain, nous serons à seulement 3 dodos de finalement connaître les résultats de la loterie et donc, le rang de sélection du CH au premier tour. Bonne semaine!

PLUS DE NOUVELLES